Ontario : la biomasse remplace le charbon à Atikokan

La centrale produit actuellement 230 MWé à partir de lignite

L’Ontario cesse l’utilisation du charbon au profit de la biomasse à la centrale d’Atikokan – une initiative qui soutient les emplois dans la collectivité et rapproche l’Ontario de son objectif : éliminer toute production d’électricité à partir du charbon d’ici la fin de 2014.

La conversion permettrait de créer jusqu’à 200 emplois dans la construction et aiderait à protéger les emplois existants à la centrale. Elle permettrait en outre de soutenir entre 20 et 25 emplois dans la province dans le domaine de la production des granules de bois, ainsi que d’autres emplois dans le secteur forestier.

Il faudra compter jusqu’à trois ans pour mener le projet à terme. La centrale ainsi transformée devrait produire 150 millions de kilowattheures d’énergie renouvelable, soit suffisamment pour alimenter 15 000 foyers chaque année

Cette initiative soutient le plan quinquennal de la province, Ontario ouvert sur le monde, visant à créer de nouvelles occasions d’emplois et de croissance, et à investir dans l’infrastructure et l’énergie propre.

En bref

  • Le gouvernement de l’Ontario a aujourd’hui demandé à l’Office de l’électricité de l’Ontario de négocier une entente visant à acheter l’énergie provenant de la biomasse produite à la centrale d’Atikokan par l’Ontario Power Generation, propriétaire de la centrale – il s’agit d’une étape essentielle dans le processus de conversion de la centrale à la biomasse.
  • En 2009, la production d’électricité dans les centrales au charbon de l’Ontario était à son niveau le plus bas en 45 ans, ayant diminué de plus de 70 % comparativement à 2003.
  • La biomasse constitue un combustible très souple, ce qui en fait une bonne source d’appoint pour la production d’énergie dans cette région particulière, connues pour la variation de ses conditions hydroélectriques.
  • Le combustible nécessaire pour alimenter la centrale chaque année, composé de granules de bois sec, représente moins d’un pour cent de la récolte forestière totale autorisée en Ontario chaque année.
  • Atikokan est situé à environ 200 km au nord-ouest de Thunder Bay.

Source : Ministère de l’Énergie et de l’Infrastructure, 26 août 2010