Méthajoule finance son premier projet de méthanisation avec le fonds Infragreen III

Les dirigeants de Méthajoule et de Salers Biogaz devant le moteur de cogénération de Saint-Bonnet-de-Salers, photo Méthajoule

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la société RGREEN INVEST (société de gestion française créé en 2013) annoncent le premier investissement réalisé dans le domaine de la méthanisation en France à travers une prise de participation de cinq millions d’euros du fonds INFRAGREEN III dans l’entreprise Méthajoule implantée à Riom dans le département du Puy-de-Dôme. Filiale du groupe Chadasaygas, créée en 2013, Méthajoule développe, construit, exploite et finance des unités de méthanisation.

Un portefeuille de 10 millions d’euros pour Méthajoule

Lors du lancement du fonds INFRAGREEN III géré par RGREEN INVEST, la BEI a investi 50 millions d’euros lui permettant, en décembre 2018, de se clôturer au-dessus de ses objectifs de levée de capital, pour un montant de 307 millions d’euros.

L’objectif de ce fonds consiste à investir dans des actifs réels du secteur de la transition énergétique et en particulier dans les énergies renouvelables en France et dans l’Union Européenne, en ciblant des projets photovoltaïques, éoliens mais aussi dans la géothermie, la biomasse, la méthanisation, l’efficience énergétique. L’apport financier de la BEI entrait dans le cadre du fonds européen pour les investissements stratégiques, aussi appelé « Plan Juncker ».

INFRAGREEN III et Méthajoule, acteur spécialisé dans le développement et l’exploitation de sites de production d’énergies renouvelables, ont signé un partenariat ayant pour objectif de porter des projets de méthanisation situés en France à hauteur de 10 millions d’euros.

Sainte-Eulalie en pays de Salers pour commencer

Le premier projet présenté est une unité de méthanisation agricole en cogénération de 500 kWé/400 kWth. Le site, en cours de construction, est situé sur la commune de Sainte-Eulalie, dans le Cantal et produira de l’électricité qui sera vendue à EDF. L’énergie thermique sera valorisée par un réseau de chaleur de 620 mètres de long desservant une zone d’activités dont un hôtel d’entreprises et un producteur de bière.

Le chantier de l’unité de méthanisation de Sainte-Eulalie, photo Méthajoule

Une partie du biogaz sera également valorisée en bioGNV pour l’avitaillement des camions de collecte d’ordures ménagères de la communauté de communes du Pays de Salers. Fixé à cinq millions d’euros dans un premier temps, l’investissement de la société RGREEN INVEST pourra ensuite monter progressivement jusqu’à dix millions d’euros.

L’approvisionnement des intrants est majoritairement issu des exploitants agricoles du territoire et le rayon moyen de collecte et de redistribution de la matière est inférieur à 15 km. Par ailleurs, ce site va servir de pilote à la mise en œuvre d’une innovation relative au compostage de digestat.

Contacts :

Frédéric Douard