Audi teste la mobilité au bioGNV par méthanisation et power-to-gas

Le site de méthanisation de Werlte en Allemagne, image GRTGaz

Sur la chaine YouTube de sa campagne « Le Gaz L’Énergie des Possibles » GRTGaz présente une expérimentation du constructeur automobile Audi pour faire tourner des véhicules au bioGNV, un vecteur d’énergie renouvelable produit sur ce site à partir de deux sources : la méthanisation et la conversion du CO2 récupéré lors de l’épuration du biométhane grâce à l’électricité éolienne excédentaire.

Audi a ainsi installée son expérimentation sur un important site de production de biométhane qui fonctionne depuis 2013 à Werlte en Basse-Saxe. Audi a choisi ce site de car il est à proximité de parcs éoliens. L’installation de méthanisation utilise 45 000 tonnes de biomasse par an et le biométhane qu’elle produit est injecté à 100% dans le réseau.

La purification du biogaz en biométhane produit génère aussi du CO2, qui est récupéré pour alimenter l’usine power-to-gas d’Audi. Ce gaz carbonique associé à l’hydrogène, produit par électrolyse de l’eau à partir de l’électricité excédentaire des éoliennes, produit également du méthane. Le CO2 d’épuration du biométhane est ainsi recyclé au lieu d’être relâché.

Hermann Pengg, responsable des carburants renouvelables chez Audi, présente cette innovation dans cette vidéo.

En savoir plus sur la campagne de GRTGaz : www.gazenergiedespossibles.fr