Le marché du granulé de bois en Europe et dans le Monde en 2017

Un article de Propellet France sur la base du rapport annuel de Bioenergy Europe

Stockage à plat à l’usine de granulés de bois de Falun en Suède, photo Frédéric Douard

Le marché du granulé Européen en 2017 a retrouvé ses couleurs après quelques années contrastées. Même si la croissance de la production du granulé en Europe a légèrement ralenti, il y a toutefois des marchés très prometteurs comme en France, en Espagne ou en Pologne. Le marché mondial reste soutenu avec de nouveaux venus. Les conditions météorologiques et l’augmentation du prix du fioul ont apporté un nouveau dynamisme au marché résidentiel.

Après une période plutôt calme le marché industriel en Europe a repris grâce notamment au Danemark et au Royaume-Uni. Le dynamisme de ces marchés vient néanmoins poser quelques questions sur une possible tension.

La production mondiale

La production mondiale a rebondi après une année 2016 contrastée. Elle a augmenté de 11%, en dehors du marché de l’union Européenne qui n’avait pas été exceptionnel en 2016, et a atteint 32 millions de tonnes en 2017. La croissance a été particulièrement forte sur certains marchés notamment en Amérique du Sud et en Asie du Sud Est, accentuée respectivement par le Brésil et le Chili et par le Vietnam et la Malaisie. En Amérique du Nord, la production a été moyenne, malgré une hausse des Etats-Unis. Le Canada a connu une baisse de la production, mais il reste néanmoins le deuxième producteur mondial.

Carte mondiale du marché des granulés de bois et flux commerciaux en 2017, source Bioenergy Europe 2018 statistical report

La consommation mondiale

La consommation de granulé a continué sa courbe de progression en 2017 atteignant les 31,4 millions de tonnes soit 13% de plus qu’en 2016. La consommation de granulé industrielle a augmenté (2 millions de tonnes) plus vite que la consommation résidentielle (1,5 millions de tonnes). Cinq pays ont représenté 74% de l’augmentation (Corée, Danemark, Royaume-Uni, France et Italie). L’union Européenne reste le plus grand consommateur de granulés avec une hausse de plus de 24 millions de tonnes en 2017. Le Danemark et le Royaume-Uni continuent leur forte progression avec des projets de nouvelles centrales de biomasse. En dehors de l’Europe, la croissance la plus significative de la consommation s’est produite en Corée du Sud et au Japon.

La production en Europe

L’Europe a enregistré une croissance forte de 8% soit 18,4 millions de tonnes de production en 2017. Après une année décevante en 2016, la production a connu un nouveau record en 2017. Excepté les pays Baltes qui ont rencontré des problèmes météorologiques (inondations et hiver tardif), ce qui a eu pour impact une augmentation du prix des matières premières, les grands producteurs Européens que sont l’Allemagne, la Russie, la France, l’Autriche, et tous les Balkans ont connu une croissance solide.

Carte de la production européenne de granulés de bois en 2017, source Bioenergy Europe 2018 statistical report

La consommation en Europe

En 2017, la consommation européenne de granulé a connu une augmentation impressionnante de 2,5 de millions de tonnes. Cette demande a surtout augmenté sur les marchés industriels notamment accentuées par la demande du Royaume-Uni et du Danemark. La France a connu une forte demande alors que l’Italie, qui est un marché leader, est restée stable. En dépit du développement rapide du marché, les prix n’ont pas augmenté.

Pour en savoir plus :