Les appareils de chauffage domestique à bois en Suisse représentent 5 800 MW

Chauffage par poêle à bois, photo Rika

Moins d’un cinquième du bois-énergie consommé en Suisse est utilisé dans des appareils domestiques, ce qui est beaucoup moins qu’en France ou en Italie où ce pourcentage dépasse les deux tiers. Installés dans les pièces à vivre, les statistiques helvétiques en dénombrent 550 000 pour 8,4 millions d’habitants et 3,74 millions de ménages, ce qui veut dire que 13% des suisses se chauffent eux-même au bois, donc sans compter les réseaux de chaleur aussi fréquemment au bois. La popularité du chauffage domestique au bois en Suisse est liée à plusieurs critères : ils sont aussi simples à exploiter qu’à installer mais surtout ils utilisent un combustible naturel, renouvelable et produit en Suisse.

La puissance totale de ces plus de 500 000 petits chauffages à bois s’élève à 5,8 millions de kW ou 5800 MW, soit en moyenne 10,6 kW par appareil. Ce parc consomme environ 1,4 million de stères de bois par an, ce qui correspond à près de 10 % du bois qui se renouvelle chaque année en Suisse. La moyenne par appareil se situe à environ deux stères de bois dur ou à trois stères de bois résineux. Une moitié de ce bois utilisé provient de propres forêts des propriétaires des appareils. On ne saurait imaginer une meilleure proximité entre la production et l’exploitation !

Pile de bois-énergie en Suisse, photo Claudio Caccia

Les systèmes de chauffage automatiques dont la puissance dépasse les 50 kW utilisent à eux-seuls la moitié de la consommation totale de ce bois et presque tous fonctionnent aux plaquettes. Quant aux chauffages d’immeubles, ils consomment 19 % du total.

Les statistiques sur l’exploitation des petites installations à bois révèlent des faits intéressants. En moyenne, les poêles travaillent à plein régime pendant 410 heures par an, ce qui correspond à 17 jours consécutifs. Ce profil de fonctionnement correspond à l’utilisation typique d’un poêle: il est employé soit comme chauffage unique dans des maisons à construction passive, soit comme chauffage d’appoint en complément de chaudières à combustible fossile.

Pour en savoir plus sur le bois-énergie en Suisse : www.energie-bois.ch