Les députés Français excluent l’huile de palme des biocarburants contre l’avis du gouvernement

Noix de palme, photo Frédéric Douard

Coup de théâtre et débat salutaire au sein de la république en marche, l’Assemblée nationale a adopté le 16 novembre 2018, dans le cadre de l’examen en première lecture du projet de budget pour 2019, un amendement du MoDem visant à exclure l’huile de palme de la liste des biocarburants et ceci contre l’avis du gouvernement.

Pour Sylvain Angerand, coordinateur des campagnes pour les Amis de la Terre France: “Ce vote est un rappel à la réalité pour le gouvernement: l’utilisation d’huile de palme dans les carburants est une catastrophe pour le climat et la biodiversité et il est urgent d’y mettre un terme”.

Mobilisés depuis 2015 pour bloquer le projet de raffinerie de Total à La Mède, les Amis de la Terre appellent le Sénat à confirmer ce vote. En partenariat avec Lobby Citoyen et les Citoyens pour le Climat, ils lancent une campagne d’interpellation des sénateurs : lobby-citoyen.fr/mettons-fin-a-lhuile-de-palme-et-de-soja-dans-les-carburants