Animation ENGIE sur le biogaz, le biométhane et le bioGNV

ENGIE s’implique de plus en plus dans le développement et la valorisation du biométhane que le groupe affiche désormais comme une énergie du futur qui jouera un rôle essentiel dans le mix énergétique européen. Non polluante, fabriquée localement, elle accompagne la transition énergétique. ENGIE propose ainsi du biométhane et intervient à toutes les étapes, de sa production jusqu’à son acheminement et à sa commercialisation.

Engie rappelle aussi les trois filières d’obtention de biométhane :

  • par méthanisation et traitement du biogaz, il peut être utilisée sous forme de carburant ou injectée dans le réseau de gaz naturel. ENGIE a développé des projets d’industrialisation de la filière biométhane, parmi lesquels :
    – L’injection de biométhane 1G dans le réseau de gaz naturel à Lille ;
    – La valorisation du carburant de biométhane pour les véhicules à Forbach.
  • par gazéification de la biomasse ligno-cellulosique (bois, paille), par un procédé appelé conversion thermochimique(2egénération – 2G). Ce processus se fait en deux étapes :
    – La biomasse est d’abord convertie en gaz de synthèse ;
    – Ce gaz de synthèse est ensuite transformé en biométhane par synthèse catalytique.
  • par la transformation directe de micro-algues cultivées dans des réacteurs photosynthétiques à très haut rendement à partir de lumière naturelle, d’eau et de minéraux tout en recyclant du CO2 ( 3e génération -3G). Il s’agit d’une technologie émergente, dont le développement à l’échelle industrielle est prévu à horizon 2020-2030.

www.engie.com/activites/gaz/biogaz/