Depuis le 12 octobre 2018 en Europe, la signalétique sur l’essence affiche le taux d’éthanol

Trappe à carburant d’une voiture à essence

Pour une meilleure lisibilité pour les consommateurs, une directive européenne prévoit dès le 12 octobre 2018, une signalétique additionnelle harmonisée pour les carburants dans toutes les stations-services des pays membres de l’Union européenne. Cette évolution de signalétique ne constitue pas un changement de nom mais l’ajout d’un symbole en complément des noms de produits existants.

Le nom du SP95-E10 est ainsi conservé à la pompe et un marquage E10 dans un cercle sera ajouté, pour signaler la présence dans cette essence de jusqu’à 10% d’éthanol (E pour éthanol).

Le même symbole sera apposé sur la trappe à essence des véhicules neufs afin que les automobilistes puissent plus facilement choisir un carburant qui convient à leur véhicule.

Etiquetage des essences et du Superéthanol en station-service depuis le 12 octobre 2018. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Trop de conducteurs, commente la Collective du bioéthanol, ne savent effectivement toujours pas que le SP95-E10 convient à leur véhicule, alors qu’il est compatible avec 97 % du parc des automobiles et des motos, et avec la plupart des engins récents fonctionnant à l’essence (liste des véhicules et engins compatibles sur E10.fr).

Quand le SP95-E10 et le SP95 sont proposés dans une même station-service, le SP95-E10 est en moyenne 4 à 5 centimes moins cher.

Le SP95-E10 représente déjà la première essence de France avec 43 % du marché des essences. Il est proposé dans deux tiers des stations-services.