Le traitement préventif des chaudières industrielles, une spécialité A.I.T. Drivex

Article paru dans le Bioénergie International n°54 de mars-avril 2018

Foyer biomasse, photo AIT Drivex

La maintenance générale des foyers à biomasse ou à déchets ménagers se réalise couramment lors d’une ou deux périodes d’arrêt programmées chaque année. Ces arrêts permettent de réaliser les interventions mécaniques et de remplacer les pièces d’usure. Concernant l’entretien de l’échangeur, la pièce fondamentale de toute chaudière rappelons-le, une maintenance automatique et régulière peut éviter les mauvaises surprises, les interventions lourdes. De la même manière, l’utilisation régulière des moyens de ramonage mécanique (vapeur, air comprimé, vibrations, etc.) tout comme le traitement préventif contribue à obtenir une propreté et donc une performance permanente des surfaces de transfert thermique. C’est cette dernière solution que propose A.I.T. DRIVEX, entreprise spécialisée depuis plus de 40 ans dans le domaine du traitement préventif des générateurs de chaleur qu’ils fonctionnent au charbon, au fioul lourd, à la biomasse, aux déchets industriels ou aux ordures ménagères.

Rappelons pour commencer qu’un nettoyage avec neutralisation approfondie de l’acidité des surfaces d’échange constitue une action préventive qui permet de maintenir les générateurs opérationnels plus sûrement, plus longtemps, de ralentir leur vieillissement et d’économiser du combustible. Cela contribue également à satisfaire plus facilement les exigences réglementaires en matière de rejets.

La maintenance automatique des surfaces d’échange

Module de régulation des injections de réactifs, photo AIT Drivex

Les réactifs DRIVEX® mis en œuvre se présentent sous forme liquide. Ils sont ininflammables, inexplosibles, sans danger pour les matériaux (métaux et/ou réfractaires) ni pour l’atmosphère. De ce fait, ils ne sont pas soumis à un quelconque étiquetage de sécurité. Ils sont injectés directement dans la flamme d’un ou plusieurs brûleurs ou au-dessus du lit de combustible enflammé.

Les réactifs DRIVEX® traitent les conséquences de la combustion et non pas les causes. Un générateur mal conçu le restera mais le traitement préventif pourra néanmoins améliorer ses performances.

Le principe du traitement préventif consiste à créer un film réactif à la surface des échangeurs et à entretenir sa réactivité par des réinjections régulièrement, espacées en général de trois à douze fois par jour selon la puissance du générateur.

Les injections sont totalement automatisées. Elles sont effectuées à l’aide des systèmes de dosage mis au point par la société. Dans la plupart des cas, les lances d’injection sont installées à poste fixe, mais elles peuvent être rétractables.

Procédure AIT Drivex, coupe d’une tube d’eau en cours de traitement. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

L’objectif essentiel des traitements préventifs DRIVEX® est de maintenir le rendement des générateurs au plus haut et aussi longtemps que possible sans arrêt pour nettoyage manuel. Dans tous les cas, l’efficacité des systèmes de nettoyage en marche sera améliorée. Dans certains cas, il sera même possible d’espacer l’utilisation de ces systèmes.

Les objectifs sont toujours définis après une étude poussée du ou des générateurs concernés, des combustibles et des besoins des clients. Ensuite, les nettoyages à l’arrêt sont grandement facilités et durent de fait moins longtemps : on peut ainsi gagner jusque 50 % du temps de maintenance à l’arrêt.

Echangeur à tubes d’eau après traitement DRIVEX, photo AIT Drivex

Les dosages mis en œuvre sont compris entre trois et cinq kilogrammes de réactif par tonne de combustible selon les objectifs à atteindre, la composition des combustibles et la qualité de la combustion. Le choix du réactif à utiliser dépend de la nature des dépôts à traiter, imbrûlés carbone ou cendres fondues.

Quelques comparatifs d’évolution des conditions de maintenance avec ou sans traitement DRIVEX ®

1- Générateur de vapeur surchauffée de 50 tonnes/heure alimenté en bois déchiqueté + écorces + boues de station de traitement des eaux + fioul lourd

Conditions de maintenance avant traitement DRIVEX® :

  • Douze ramonages vapeur par jour (automatiques),
  • Deux arrêts de deux semaines pour nettoyage par saison de chauffe,
  • Utilisation de 2 × 700 tonnes de combustible de substitution (fioul lourd) par an.

Chaudière à tubes d’eau en cours de traitement avec un réactif DRIVEX, photo A.I.T. Drivex


Conditions de maintenance après mise en service du traitement DRIVEX® :

  • Trois ramonages vapeur/jour seulement,
  • Un seul arrêt de deux semaines pour nettoyage par saison de chauffe,
  • Économie de 700 tonnes de fioul lourd.
2- Générateur de vapeur surchauffée de 38 tonnes/heure à 410 °C, alimenté en charbon

Conditions de maintenance avant traitement DRIVEX® :

  • Un nettoyage par voie humide tous les trois à quatre mois, à chaque fois durant deux semaines,
  • Pertes de rendement importantes.

Conditions de maintenance après mise en service du traitement DRIVEX® :

  • Dix mois de marche sans arrêt ni pertes de rendement,
  • Nettoyage par soufflage d’air comprimé dans le foyer, l’évaporateur et le surchauffeur,
  • Temps d’arrêt pour nettoyage réduit de 30 %.
3- Four d’incinération d’ordures ménagères de 5 tonnes/heure

Chaudière traitée, photo AIT Drivex

Conditions de maintenance avant traitement DRIVEX® :

  • Trois arrêts pour nettoyage par an,
  • Réduction de la capacité d’incinération de 10 % après seulement six semaines de marche,
  • Perte de production électrique,
  • Durée des arrêts : dix jours.

Conditions de maintenance après mise en service du traitement DRIVEX® :

  • Un arrêt supprimé par an,
  • Durée des nettoyages : trois jours seulement.

Il a été démontré que la réduction de la durée des arrêts de 3,5 jours sur un total de 30 permettait de payer les dépenses de traitement préventif pour un an.

4- Centrale thermoélectrique équipée de deux générateurs de vapeur de 330 tonnes par heure à 540 °C fonctionnant au fioul lourd et au gaz naturel dans des proportions variables selon les approvisionnements.

L’espace disponible autour des chaudières ne permettait pas l’installation de ramoneurs rétractables à vapeur. Le traitement préventif DRIVEX a permis de faire fonctionner les générateurs sans interruption durant six mois.

5- Centrale à biomasse avec chaudière à vapeur surchauffée

Les premiers résultats obtenus après seulement deux mois de traitement sont tout à fait positifs : le nettoyage à l’arrêt a été plus efficace et a surtout duré une demi-journée de moins.

Vers une transmission de l’entreprise

Pierre Rousseau, fondateur de la société A.I.T. Drivex, photo AIT Drivex

Les clients de la société A.I.T. DRIVEX sont situés en France, en Europe mais également en Afrique et en Inde. Portée par son créateur et directeur technique, Pierre Rousseau, la société A.I.T. DRIVEX a pour elle une expertise personnelle de terrain de plus de 40 ans et une méthode de travail rigoureuse et structurée sur cet enchaînement d’étapes indissociables : connaître, analyser, proposer, assurer le suivi, mettre les résultats en évidence et fidéliser.

Aujourd’hui, Pierre Rousseau, et Chantal, son épouse et associée, ont décidé de transmettre leur activité pour garantir la pérennité de l’entreprise. Ils souhaitent ainsi commencer par créer des synergies avec des sociétés françaises et étrangères, et ensuite, après une phase de transmission durant laquelle Pierre Rousseau continuera de mettre son expertise au service de la société et de sa nouvelle équipe, céder l’entièreté de l’activité.

Contact : Pierre Rousseau – pierre.rousseau@drivex.fr – +33 607 34 39 79
Sites internet : www.drivex.fr – www.drivexchimiecombustion.com – www.youtube.comwww.facebook.com

Frédéric Douard

Le magazine Bioénergie International est disponible :

Informations de contact de Drivex

logo Drivex
Boîte Postale 29
F-84160 Cadenet
+33 490 68 81 59
@ www.drivex.fr/ contact@drivex.fr
Drivex est cité aussi dans ces articles :
  • AIT Drivex, 40 ans d’expérience contre l’encrassement et la corrosion acide des chaudières
  • Tous les articles mentionnant Drivex