Propellet Event 2018, la filière granulés de bois prépare la forte croissance de son marché

La basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille, photo Frédéric Douard

Réunis en congrès annuel à Marseille les 5 et 6 juin 2018, 125 professionnels de la filière chauffage au granulé de bois ont fait, après un gros plan sur la situation de la région d’accueil, le point sur les tendances des marchés en France et à l’international. Mais ils étaient aussi réunis pour préparer les prochaines années de croissance de leur marché qui n’a cessé de croitre régulièrement depuis 2004. Ils ont ainsi abordé également l’évolution des aides et de la taxe carbone, la qualité de l’air, les certifications du granulé, les paramètres influant sur la qualité du granulé et les bonnes pratiques en matière d’installation des appareils domestiques. Notons aussi une première cette année avec le partenariat du CIBE qui a animé le 6 juin une journée de travail sur la place croissante du granulé dans les chaufferies collectives, en appoint ou en base. Voici quelques chiffres de cette situation très encourageante pour la filière et une galerie de photographies de la manifestation.

Du côté de la production et consommation de granulés

La production française de granulés de bois approche les 1,5 million de tonnes en 2018, une production en grande adéquation avec le marché intérieur, puisque la montée en puissance et le construction d’usine suivent parfaitement la croissance du marché depuis 2007. Les niveaux d’importation et d’exportation sont équivalents et se neutralisent, ce qui fait de la France l’une des rares pays ayant une filière granulés de bois équilibrée et autosuffisante.

Evolution de la production et du marché du granulé de bois en France, Hugues de Cherisey, SNPGB. Propellet Event 2018.

Au niveau mondial, les perspectives suivent la même tendance avec cependant deux marchés bien distincts, le chauffage et la production d’électricité, un second marché aujourd’hui inexistant en France.

Evolution et prospective de la consommation mondiale de granulés de bois de 2010 à 2025. Hugues de Cherisey, SNPGB. Source FutureMetrics, Argus Biomass Conference 2018. Cliquer pour agrandir.

Du côté des appareils de chauffage

Le parc français des appareils de chauffage à granulés approche les 900 000 pièces en cette mi-2018.

Parc français d’appareils de chauffage à granulés. Hugues de Cherisey, SNPGB, sources Observ’ER majorées en 2009-2012, Propellet & calculs SNPGB.

Si les ventes annuelles de chaudières à granulés en France restent modestes (4800 en 2017), les ventes de poêles dépassent quant à elles les 100 000 pièces par an depuis 2013, une tendance qui s’accélère depuis 2016 et qui est unique en Europe puisque dans beaucoup de pays le marché a ralenti depuis 2014 avec la baisse des prix du pétrole.

Evolution des ventes de poêles à bois en France, Frédéric Saez, sources Observer & Uniclima.

Album photos du Propellet Event 2018

Les participants du Propellet Event 2018, photo Frédéric Douard. Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Une salle attentive aux très nombreuses informations divulguées durant le Propellet Event  2018, photo Frédéric Douard

Frédéric Saez de Jeremias et président de Propellet France devant l’assemblée, photo F. Douard

L’atelier animé par le CIBE sur les granulés dans les chaufferies collectives, ici avec Jean Jacques Rousseau de BREE, Clarisse Ficher du CIBE et Laura Salez d’EDF OPTIMAL SOLUTIONS, photo Frédéric Douard

Jean Jacques Rousseau de BREE intervenant dans l’atelier du CIBE, photo Frédéric Douard

Eric Vial de Propellet, Frédéric Saez de Jeremias et Hugues de Cherisey en pleine discussion durant la pause déjeuner, photo Frédéric Douard

Cyrille Mercier d’ANJOU BOIS ENERGIE et Franck Ortega de BOI’SUP, photo Frédéric Douard

Bernard Francois et Alain Lechien du Groupe FRANCOIS et au centre Gérald Wattine de VALBOVAL, photo Frédéric Douard

Membres de la délégation belge, Pierre Giretz de SUTTI destri&design et Benoit Helsemans du Groupe FRANCOIS, photo Frédéric Douard

Kurt Van Regenmortel du Groupe MCZ, William Laurent et Laurent Fustinoni de LAUDEVCO, et Gilles Négrié du FCBA, photo Frédéric Douard

Michel Boyadjan de SOVEN, Xavier Lalouel de CPCU, Marcus Blachnik de DIN CERTCO et Martin Deltombe de FIBOIS AURA, photo Frédéric Douard

Olivier et Philippe Macone de BIOMASSE 13, photo Frédéric Douard

Denis Bénéjat de TOTAL et Jérôme Peisson de JMA PELLETS DRIVE, photo Frédéric Douard

Christian Besnard de ESI AGRO et Paul Alderliefste de CPM Europe, photo Frédéric Douard

Göran Wersterlund de GRAANUL INVEST et Arnold Dale d’EKMANS, photo Frédéric Douard

Lamine Badji de DIN CERTCO et Cyrille Mercier d’ANJOU BOIS ENERGIE, photo Frédéric Douard

Hervé Gérente-Paquet de la Confédération des Ramoneurs de Chartreuse et Jérémie Denier des Ets DENIER, photo Frédéric Douard

Fabien Petit, PROMILL et Jean-Marie Dury, GBA, photo Frédéric Douard

Olivier Spillebout de SB THERMIQUE, photo Frédéric Douard

Thomas Perrissin d’ÖKOFEN France, photo Frédéric Douard

Hugues de Cherisey du SNPGB et Olivier Grelier de C2AP devant l’ombrière du vieux port de Marseille, photo Frédéric Douard – web

Gilles Négrié du FCBA, photo Frédéric Douard

Matthieu Campargue de RAGT ENERGIE, photo Frédéric Douard

Vue sur la Méditerranée et les îles du Frioul depuis le site accueillant le PPE 2018, photo F. Douard

Le fort Saint-Jean et le vieux port de Marseille, photo Frédéric Douard

Frédéric Douard, en reportage au Propellet Event 2018 à Marseille