Les Pyrénées-Orientales passent le cap des 100 chaufferies automatiques au bois

Livraison de bois déchiqueté au lycée Lurcat à Perpignan, photo Jean-Michel Mivière, Faig Bé

Dans la continuité d’une dynamique engagée depuis plusieurs années, l’association Bois Energie 66 se félicité des résultats obtenus en 2017 ! Avec six nouvelles chaufferies automatiques au bois collectives, le total s’élève donc à cent unités en fonctionnement sur le territoire départemental, soit plus de 56 MW bois et une consommation potentielle de 51 000 tonnes par an, tous combustibles confondus (bois déchiqueté et granulés).

A l’image des nouvelles installations mises en service courant 2017, le territoire se caractérise par une grande diversité, avec une implication des maîtres d’ouvrages publics comme privés et un large panel de bâtiments équipés :

  • 10 réseaux de chaleur
  • 30 établissements scolaires
  • 15 établissements médico-sociaux
  • 30 établissements touristiques ou résidentiels
  • 8 serres agricoles
  • 1 installation industrielle BCIAT

Déchiquetage de bois incendié dans les Pyrénées Orientales, photo Jean-Michel Mivière

Les nouvelles chaufferies automatiques au bois mises en service en 2017 sont :

  • Collège Paul Langevin à Elne (Département des Pyrénées-Orientales) : 250 kW, 200 tonnes/an de plaquettes forestières à 30% d’humidité
  • Maison forestière à La Cabanasse (Office National des Forêts) : 48 kW, 22 tonnes/an de granulés
  • EHPAD « El Cant dels Ocells » à Prats de Mollo : 150 kW, 143 tonnes/an de plaquettes forestières à 30% d’humidité
  • Lycée Charles Renouvier à Prades (Région Occitanie) : 2 x 400 kW, 425 tonnes/an de plaquettes forestières à 30% d’humidité
  • Lycée Alfred Sauvy à Villelongue-Dels-Monts (Région Occitanie) : 2 x 300 kW, 370 tonnes/an de plaquettes forestières à 30% d’humidité
  • Réseau de chaleur communal de Maureillas-Las-Illas : 60 kW, 20 tonnes/an de plaquettes forestières à 30% d’humidité

Pour en savoir pus : bois.energie66@wanadoo.fr – +33 468 05 05 51 – www.be66.fr