Du biométhane de la station d’épuration de Vienne servira de biocarburant

Unité de méthanisation des boues de la STEP de Reventin-Vaugris, photo Tybald Jaud

Le 4 décembre 2017, le SYSTEPUR, syndicat mixte pour l’exploitation de la station d’épuration de l’agglomération viennoise, a signé avec ENGIE un contrat de vente de biométhane. La signature de ce contrat intervient après la signature des contrats de branchement et d’injection avec GRDF le 24 mars 2017. Ce contrat de vente ouvre la voie à une affectation du biométhane produit par une collectivité à un usage local en carburant.

Cette vente de biocarburant permettra au SYSTEPUR et à ViennAgglo, Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPOS CV), de valoriser 20% du méthane produit par la station d’épuration de Reventin-Vaugris directement sur son territoire. Des véhicules bio GNV rejoindront prochainement la flotte de ViennAgglo. D’ici 2020, trois bus urbains du réseau L’va et deux bennes à ordures ménagères seront achetés et utiliseront le biométhane de la station SYSTEPUR.

Comment le biogaz est-il produit sur la station d’épuration du SYSTEPUR ?

La station d’épuration du SYSTEPUR à Reventin-Vaugris a fait peau neuve en 2017 après plusieurs années de travaux d’extension et de modernisation. Cette station est exemplaire en matière de développement durable ; elle s’appuie sur la réutilisation des ouvrages en place, l’utilisation d’un traitement compact ainsi que la mise en oeuvre d’un processus de valorisation du biogaz issu de la digestion des boues.
Le biogaz est valorisé deux mois par an dans un moteur de cogénération et permet de produire de l’électricité (400 MWh à horizon 2030) et de la chaleur réutilisée sur site. Les dix mois restants le biogaz est purifié pour produire du biométhane injecté dans le réseau GRDF (valorisation énergétique de 4 845 MWh).

Qu’est-ce qu’une boucle locale de l’énergie ?

ViennAgglo et SYSTEPUR concrétisent, grâce au biométhane, leur démarche d’autonomie énergétique. Lebiométhane est une énergie décentralisée et décarbonée qui peut être affectée à des usages locaux. Rapprocher la production et la consommation permet de rationnaliser l’énergie : c’est un exemple concret d’économie circulaire au bénéfice des citoyens.

ENGIE et ViennAgglo organiseront cette boucle locale en garantissant à SYSTEPUR qu’une partie de l’énergie produite sera affectée aux stations qui délivreront du biométhane carburant aux véhicules de ViennAgglo.

ENGIE joue aujourd’hui un rôle de premier plan dans le développement du biométhane en France, à travers l’achat de biométhane auprès des producteurs, la valorisation des garanties d’origine, la fourniture de gaz vert, ainsi que le développement et l’exploitation d’unités de méthanisation. Premier acheteur français auprès des producteurs et premier vendeur de biogaz en France, le Groupe ENGIE compte accompagner de la sorte le développement de cette filière prometteuse sur le territoire national.