A Valence, un laboratoire d’analyses 100% dédié aux combustibles bois

FIBOIS Ardèche Drôme, organisation interprofessionnelle de la filière bois en Drôme et Ardèche, propose depuis 2015 des analyses de combustibles bois-énergie grâce au laboratoire dédié qu’elle a créé à Valence.

Le laboratoire de Fibois entièrement équipé pour l’analyse des combustibles bois, photo Fibois 07-26

En 2015 puis en 2017, FIBOIS, avec le soutien des Conseils Départementaux de la Drôme et de l’Ardèche, de l’ADEME et de la Caisse d’Épargne, a investi dans du matériels de laboratoire permettant de qualifier l’ensemble des caractéristiques physico-chimiques des combustibles bois. Au total, près de 150 000 € ont été investis pour équiper le laboratoire. Un partenariat avec Bois Energie 15 (structure similaire sur le Cantal) est également mis en place et permet de créer le premier laboratoire d’analyses bois-énergie de la région Auvergne & Rhône Alpes.

L’activité du laboratoire connaît une activité croissante : en 2016, 250 analyses de combustibles ont été réalisées, tandis qu’en 2017, plus de 200 analyses étaient réalisées rien qu’au premier semestre.

Le laboratoire Fibois analyses tous les types de combustibles bois, photo Fibois 07-26

Succès pour l’inauguration officielle le 15 septembre 2017

La journée du vendredi 15 septembre a débuté par deux ateliers techniques sur les combustibles bois :
• Atelier n°1 : Caractérisation de la granulométrie du bois déchiqueté et broyats de bois selon la norme ISO 17225,
• Atelier n°2 : Caractérisation de la fraction ligneuse du déchet vert pour une utilisation en combustible bois.

Concernant la valorisation des déchets verts, Clarisse FISCHER du CIBE (Comité Interprofessionnel du Bois Energie) présenta l’étude de la caractérisation de la fraction ligneuse du déchet vert portée par l’association ECOBOIS en partenariat avec le CIBE, le laboratoire RAGT et FIBOIS et avec le soutien de l’ADEME et NOREMAT. Réalisée au niveau national, cette étude a permis de mettre en évidence que les processus utilisés actuellement par les professionnels de la filière permettent d’obtenir des produits utilisables en chaufferies bois et ayant des caractéristiques physico-chimique très intéressantes. Suite à cette étude, le CIBE travaille avec différents partenaires sur une proposition d’une norme ISO pour la plaquette à usage industriel permettant entre autres choses de qualifier ce produit et ainsi rassurer les consommateurs sur la possibilité d’utiliser cette ressource qui représente près de 2 millions de tonnes pour le bois-énergie.

Analyse de granulométrie au laboratoire Fibois, photo Fibois 07-26

Concernant la granulométrie, la norme ISO 17225 permet actuellement de classer les différents produits bois déchiqueté selon leur granulométrie. Dans une optique d’une révision de la norme d’ici 2 à 3 ans, et en lien avec les travaux menés par le CIBE sur l’élaboration d’une norme pour le bois déchiqueté à usage industriel, Matthieu PETIT de FIBOIS Ardèche Drôme a présenté les résultats d’un travail sur l’efficacité de la norme actuelle réalisé sur plus de 500 analyses. Une nouvelle méthode de classification a été proposée, permettant d’engager un débat avec les participants sur l’importance de disposer d’une norme applicable et reflétant la réalité du marché français.

Une soixantaine de participants ont assisté à ces deux ateliers. A 12h30 était lancée l’inauguration du laboratoire, point d’orgue de la journée, où près de quatre-vingt dix participants étaient présents.

Le Président de FIBOIS, Patrick DESORMEAUX, et le Vice-président, Thierry BARRAQUAND, ont lancé la cérémonie d’inauguration. Ce fut l’occasion pour eux de remercier les personnes présentes pour leur participation à cette journée ; la CCI de la Drôme, partenaire de FIBOIS et qui héberge le laboratoire dans son plateau pédagogique ; la Caisse d’Épargne, partenaire bancaire du projet ; les partenaires techniques et financiers de FIBOIS (l’ADEME, les Conseils départementaux de la Drôme et de l’Ardèche) ; les membres du Bureau et du Conseil d’Administration de FIBOIS qui ont su voir l’intérêt et le potentiel de ce projet de laboratoire. Ils ont également souligné l’importance du bois-énergie pour FIBOIS, qui s’est positionné sur ce thème dès sa création, fin 1994. FIBOIS est d’ailleurs à l’origine de la certification « Chaleur Bois Qualité+ », qui est aujourd’hui développée sur les régions Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté.

Inauguration du laboratoire bois-énergie de Valence, photo Fibois 07-26

Thierry BARRAQUAND est enfin revenu sur la seconde vague d’investissements du laboratoire Bois Énergie, qui permet aujourd’hui à FIBOIS de réaliser intégralement les mesures essentielles à l’analyse et la caractérisation des combustibles biomasses (y compris les analyses chimiques). Les résultats sont communiqués très rapidement, en cinq jours ouvrés maximum après réception de l’échantillon.

L’après-midi s’est poursuivie jusqu’à 17h sur les stands des partenaires ainsi que par la visite guidée du laboratoire.

Pour en savoir plus  : www.fibois.com