>> 29 sept. 2017, appel à manifestation d’intérêt pour les missions bois-énergie d’Occitanie

Visite de la chaufferie de Mazeirac organisée par la mission Bois Energie Lozère, l'une des plus anciennes d'Occitanie, photo Frédéric Douard

Visite de la chaufferie de Mazeirac (ici sur le toit du silo) organisée par la mission Bois Energie Lozère, l’une des plus anciennes d’Occitanie, photo Frédéric Douard

La contribution des missions au développement du bois-énergie est évidente : elles jouent un rôle clé dans l’émergence de projets et dans le développement de la filière à l’échelle de leurs territoires. La comparaison avec des régions et départements dans lesquelles de telles missions n’existaient pas, ainsi que les résultats de « l’Evaluation du réseau régional d’animation bois-énergie en Languedoc-Roussillon » réalisée en 2014, vont dans ce sens.

L’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) 2018-2020 est lancé dans l’objectif de poursuivre le développement des capacités de production en énergie renouvelable thermique, dans un contexte énergétique mouvementé, conformément aux programmations FEDER 2014-2020 et aux ambitions de la démarche REPos. Le présent AMI a vocation à financer le temps de travail et les frais associés au fonctionnement des Missions Bois Energie départementales.

Au-delà du financement des Missions sur la période 2018-2020, les engagements de l’ADEME, et du Conseil Régional, partenaire de cet AMI, portent sur :

  • L’animation d’un réseau régional des « Missions »
  • Un accompagnement sur la montée en compétence des animateurs, via des formations adaptées
  • Le développement d’outils de communications (charte graphique commune)
  • Le développement d’outils techniques harmonisés
  • La valorisation des actions du réseau régional (médias, support régionaux ou nationaux, événements type ENERGAIA)
  • L’utilisation d’un observatoire régional commun qui contribue à la dynamisation de la filière
  • Le partenariat avec les professionnels et les interprofessions du bois

Les structures candidates sont invitées à proposer une stratégie de développement du bois-énergie sur le territoire départemental (programme représentant au moins 1 etp par département). Cette stratégie sur plusieurs années pourra présenter des objectifs par étape et sera déclinée en plans d’actions opérationnels annuels. Chaque plan d’action opérationnel annuel sera ensuite détaillé et territorialisé. Les moyens mis en œuvre et les résultats espérés pour contribuer à l’atteinte des objectifs précités seront décrits et argumentés (pour en justifier la pertinence). Chaque chargé de mission technique devra consacrer à minima 0,5 ETP par département sur le développement de la filière bois-énergie.

Les candidats s’attacheront à rechercher l’efficience de leur action. Pour cela, des indicateurs de suivi des missions attendus seront proposés et, sur cette base, chaque candidature devra présenter année par année les données clés de la mission.

Date limite de dépôt des candidatures : vendredi 29 septembre 2017

>> Télécharger le dossier de candidature