700 000 foyers français chauffés au granulé de bois

Poêle Hoben de fabrication française, photo Inovalp

Poêle Hoben de fabrication française, photo Inovalp

Dans un contexte de transition énergétique sensible, l’utilisateur veut faire le choix d’une énergie renouvelable et le chauffage au granulé de bois poursuit sa progression. Aujourd’hui 700 000 foyers sont équipés avec des poêles ou chaudières automatiques à granulé de bois en France, très majoritairement de poêles puisqu’ils représentent plus de 90% du nombre d’appareils.

Rappelons que le poêle peut être utilisé comme un chauffage d’appoint ou un chauffage principal dans une maison bien isolée. Dans ce cas, la livraison de granulé se fait avec des sacs. La chaudière à granulé, quant à elle, est utilisée en chauffage principal, comme une chaudière classique. Elle offre autonomie, régulation, contrôle à distance … (via le mobile ou internet). Dans ce cas, la livraison de granulé se fait en vrac.

Le maillage du territoire est dense avec 60 producteurs de granulé et plus de 250 distributeurs répartis partout en France.

Selon Propellet, la production du granulé de bois en 2016 a été de 1 150 000 tonnes pour une consommation de 1 100 000. Le modèle français reste donc celui de l’autosuffisance. L’import et l’export restent marginaux.

Le granulé est plus que jamais une énergie renouvelable de proximité (circuit court, service de proximité …).
Les atouts forts de ce mode de chauffage (local, écologique, économique, confort, performance), en font une solution très pertinente pour le « consomm’acteur » d’une transition énergétique ambitieuse.

Le prix très stable du granulé de bois

Alors que les courbes des énergies fossiles progressent rapidement ou évoluent très irrégulièrement, la courbe du prix du granulé reste beaucoup plus stable que les autres.

Le prix du granulé est indépendant du prix du pétrole, donc à l’abri des secousses des grands marchés mondiaux des ressources fossiles. La matière première utilisée pour fabriquer du granulé de bois est une ressource locale. Son prix est lié à un prix de marché local.

Aujourd’hui, l’électricité coûte près de 3 fois plus cher que le granulé, le fioul est 27% plus cher que le granulé et le gaz réseau 20% de plus.

Vous pouvez suivre le prix du granulé sur le site internet du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Pour en savoir plus : www.propellet.fr