Bretagne : biogaz pour évacuer les algues vertes ?

La station expérimentale de Guernevez dans le Finistère va produire ses premiers m3 de biogaz avec un mélange de lisier et d’algues vertes. « C’est une piste que nous ouvrons parmi d’autres pour utiliser une partie des algues vertes plutôt que de les stocker sur les plates-formes, explique Danièle Even, agricultrice costamoricaine et membre de la commission de l’eau à Saint-Brieuc.

Après l’expérimentation, nous verrons si nous pourrons les utiliser dans la vingtaine d’unités de méthanisation prévues dans le plan de l’État.» Guernevez recevra d’ici la fin de la semaine, 2 à 3 tonnes d’ulves récoltées en mer dans la baie de Saint-Michel-en-Grève. Elles seront mélangées à du lisier dans un digesteur de 20 m3. Les premiers résultats seront recueillis dans trois mois. L’État lance une première tranche d’appels à projet dans le bassin-versant de Saint-Brieuc (1 700 agriculteurs) pour l’installation des unités de méthanisation. Les dossiers seront à déposer avant fin décembre 2010. Une deuxième tranche suivra dans la foulée avec un dépôt des dossiers en juin 2011. « On sent une volonté forte de l’Ademe (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) pour accompagner ces projets, note Yves-Marie Beaudet, agriculteur et membre de l’association Cap Bretagne. Grâce à la chaleur produite par la méthanisation, on pourra aller vers du séchage de plantes fourragères qui se substitueront au maïs et au soja dans la ration hivernale des animaux. Nous sommes bien dans une démarche agro-énergétique. »

Source : Ouest France du 22 juillet 2010