Bioénergies durables dans les territoires le 22 novembre 2016 à Reims

Vue du bâtiment de recherche Futurol, photo Procethol

Vue du bâtiment de recherche Futurol, photo Procethol

A la suite de la COP21, la transition énergétique, inscrite dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (2015) et l’économie circulaire appellent de nouvelles solutions énergétiques qui sont autant de défis techniques, économiques et sociétaux à relever par les acteurs de la bioéconomie. La mobilisation des ressources végétales, en particulier lignocellulosiques, et la valorisation des déchets, élargissent le champ des possibles. Quelles voies biotechnologiques permettent aujourd’hui d’accéder à des solutions énergétiques à l’échelle industrielle depuis la méthanisation jusqu’aux biocarburants ?

Le développement des bioénergies nous amène à dépasser l’approche en filière au profit d’une vision en système où les articulations avec le système alimentaire conduisent à s’interroger sur la pertinence de l’échelle territoriale pour concilier les potentialités agronomiques et les attentes d’énergie renouvelable en bioéconomie.

Ce colloque organisé par l’INRA interrogera les politiques publiques et les décisions privées de mobilisation de biomasse. Il convient de dépasser les confusions actuelles pour, à l’échelle d’un territoire, favoriser des modes de gestion différenciées de flux de biomasse végétale en limitant d’éventuels impacts sur la fertilité des sols. En découlent les cascades d’usage de la biomasse jusqu’aux bouclages des cycles dans les systèmes de culture.

Enfin, deux voies d’avenir audacieuses et créatives seront explorées :

  • L’implantation de cultures énergétiques sur des sols pollués ce qui contribuerait aussi à leurs phytoremédiations,
  • Les technologies basées sur les usages en cascade de la biomasse, où la biologie synthétique peut révolutionner les productions de microalgues.

Les enjeux et les questions scientifiques et technologiques sont donc nombreux. Ce CIAg s’adresse aussi aux parties prenantes socio-économiques concernées par le développement des bioénergies. Des rendez-vous en B to B avec les chercheurs présents seront organisés à leur intention.

La visite du prototype Futurol dédié à la production de bioéthanol de deuxième génération à partir de plantes entières dédiées mais aussi de coproduits agricoles et forestiers, résidus verts et autre biomasse lignocellulosique, viendra illustrer la journée.

>> Programme et inscription