Atlas 2016 des 285 centrales électriques à biomasse ou déchets ménagers

Atlas paru dans le Bioénergie International n°44 de juin-juillet 2016

La centrale biomasse Sylvania à Brignoles dans le Var, 20 MWé, a été mise en service en janvier 2016, photo Frédéric Douard

La centrale biomasse Sylvania à Brignoles dans le Var, 20 MWé, a été mise en service en janvier 2016, photo Frédéric Douard

L’atlas Bioénergie International 2016 des centrales électriques à biomasses solides ou déchets ménagers ultimes de la Francophonie recense 285 établissements en service ou en projet en cours. La tendance principale de cette édition est une légère progression du parc des installations de production électrique en biomasse pure en France, notamment avec la réalisation de projets CRE 4.

En France, les projets et réalisations en biomasse pure, notées type BIO/BOIS dans les tableaux, sont au nombre de 51 sites à la mi-juillet 2016 avec une puissance totale installée est de 619 MWél. L’atlas présente également 63 sites situés dans le reste de la francophonie : 23 en Belgique avec 491 MWél, 10 en Suisse pour 57 MWél, 15 au Canada avec 525 MWél, et environ 100 MWél pour les pays africains francophones.

Les projets en France sont au nombre de 21 et représenteront 205 MWél supplémentaires dès leur mise en service. À noter que parmi ces projets, la technologie de gazéification est également en progression avec les 3 sites CHO Power notamment (11 MWél unitaires par site).

Les installations de valorisation énergétique des déchets ménagers sont également répertoriées dans cet atlas car elles valorisent des produits contenant au moins 30% de biomasse, considérés renouvelables par les autorités européennes. Pour ces installations, notées type OM dans les tableaux, nous avons recensés 99 unités en France pour 627 MWél, 15 en Belgique pour 129 MWél, 5 en Suisse avec 37 MWél cumulés.

Les sites sont présentés par département pour la France et par code postal pour les autres pays. Pour chaque site l’atlas fournit les informations suivantes : nom de l’établissement, ville et code postal, type de biomasse, puissance thermique, puissance électrique produite, année de mise en service et marques des principaux équipements lorsque disponibles.

Atlas Bioénergie International 2016 des biocentrales électriques - Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Atlas Bioénergie International 2016 des biocentrales électriques – Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

Rappelons que pour la filière bois-énergie (ainsi que méthanisation), l’appel d’offres CRE 5 ouvert aux installations bois-énergie de moins de 25 MWé et aux méthaniseurs de moins de 5 MWé n’a pas encore dévoilé les projets retenus. Les lauréats seront désignés avant la fin de l’année 2016, après une phase d’instruction des offres par la commission de régulation de l’énergie.

Si vous souhaitez apporter des remarques ou des valeurs à cet atlas, vous pouvez le faire à cette adresse : fbornschein@bioenergie-promotion.fr

Pour voir toutes les informations contenues dans cet atlas des biocentrales électriques, consulter le Bioénergie International n°44 de juin-juillet 2016