Un ORC d’un MWé sur les fumées de l’incinérateur de Saint-Ouen-sur-Seine

UVE de Saint-Ouen, photo Syctom

UVE de Saint-Ouen, photo Syctom

Le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, va installer un module de cogénération ORC d’un MWé pour valoriser la chaleur basse température issue du centre d’incinération et de valorisation énergétique des ordures ménagères de Saint-Ouen-sur-Seine et ce dans le cadre de la modification du traitement de fumées de l’installation.

C’est la société française Enertime qui a remporté ce marché dans le cadre de l’appel d’offres ouvert de conception, fabrication et mise en service. La machine de type Orchid d’environ un MWé (1,2 MWé max) devrait être mise en service en 2019. Ce nouveau contrat dont la reconnaissance en chiffre d’affaires devrait se faire essentiellement au titre de l’exercice 2018, renforce le carnet de commandes d’Enertime qui s’élève désormais à 9 M€ (contre 7,1 M€ auparavant).

Gilles DAVID, Président d’Enertime déclare : « Nous sommes très heureux de la reconnaissance de la performance de notre société par le Syctom, grâce auquel nous allons livrer notre première machine en Région parisienne à seulement quelques kilomètres de notre principal établissement. C’est le deuxième projet sur incinérateur sur lequel la pertinence de nos solutions est reconnue en quelques mois ».

Cette valorisation intervient en complément des dispositifs de valorisation existants. Cette réalisation permettra de placer cet incinérateur au meilleur niveau d’efficacité énergétique.

Précisions techniques sur le projet

Cette machine valorisera de la chaleur à 160-170°C (eau surchauffée).

Le projet s’intègre à l’opération de travaux de requalification et de passage en traitement sec des fumées de l’Unité de Valorisation Energétique. Il consiste en la mise en place d‘un module ORC pour valoriser en électricité une partie de l’énergie thermique disponible sur les fumées.

L’ORC sera alimenté en chaleur par une boucle de récupération thermique sur les fumées, en aval des installations de traitement des fumées des trois tranches de l’UVE de Saint-Ouen. L’ORC fonctionnera en mode cogénération : il produira de l’électricité, qui sera autoconsommée par l’usine, et de la chaleur au niveau de son condenseur, laquelle sera utilisée pour le préchauffage de l’eau de Seine pour la CPCU en hiver et pour le préchauffage de l’eau déminéralisée alimentant la bâche alimentaire en été.

Prévisualisation de l'ORC à Saint-Ouen, image Enertime

Prévisualisation de l’ORC à Saint-Ouen, image Enertime

L’ensemble de l’installation ORC est adapté à l’environnement du SYCTOM ; l’ergonomie et les performances ont été optimisées au vu du fonctionnement de l’UVE et de l’espace disponible pour le module ORC. Enertime a notamment réalisé une étude fine de l’implantation de l’ORC dans un espace très contraint.

Frédéric Douard