Forte augmentation de la consommation de bioénergies en Suisse en 2015

  • Catégorie(s) : Actu

AlcoSuisse à Delémont fournisseur de Bioéthanol, photo AlcoSuisse

AlcoSuisse à Delémont fournisseur de Bioéthanol, photo AlcoSuisse

Par rapport à 2014, la consommation finale d’énergie en Suisse a augmenté de 1,5% en 2015 pour s’établir à 838 pétajoules (233 TWh). Des conditions météorologiques plus fraîches par rapport à l’année précédente sont notamment à l’origine de cette hausse. Malgré cette légère augmentation, il s’agit de la deuxième consommation énergétique la plus basse enregistrée au cours des 18 dernières années, juste après 2014.

La hausse de la consommation énergétique de 1,5% par rapport à 2014 est due avant tout à des conditions météorologiques quelque peu plus fraîches en 2015. Selon MétéoSuisse, 2014 et 2011 ont été les années les plus chaudes depuis le début des relevés en 1864. Les degrés-jours de chauffage, indicateur important pour la consommation d’énergie à des fins de chauffage, ont augmenté de 10,5% par rapport à l’année précédente, restant cependant clairement en dessous de la moyenne pluriannuelle. L’augmentation de la consommation d’énergie est aussi liée à des facteurs déterminants à long terme, qui sont tous en progression: population résidante permanente (+1,1%), produit intérieur brut (+0,9%), flotte de véhicules à moteur (+1,8%), parc de logements.

Parmi des baisses relatives de nombreux combustibles, les plus fortes hausses reviennent au bois-énergie qui tire son épingle du jeu avec une augmentation de 6,8%, tout comme le recours au chauffage à distance (+12,3%) et la chaleur solaire (+6,8%).

Bois déchiqueté, photo Energie Bois Suisse

Bois déchiqueté, photo Energie Bois Suisse

L’utilisation directe du biogaz a légèrement baissé de 0,6%. Si l’on tient compte du biogaz injecté dans le réseau de gaz naturel (enregistré dans les statistiques en tant que gaz naturel), il en résulte une augmentation de 6,1% de la consommation de biogaz.

La consommation des biocarburants a à nouveau fortement augmenté avec +137,9%. Cette augmentation s’explique du fait que les carburants biogènes sont exonérés de l’impôt sur les huiles minérales et qu’ils peuvent être utilisés comme mesures de compensation du CO2.

La Statistique globale de l’énergie 2015 sera disponible sur Internet à partir de la mi-juillet 2016 et en version imprimée au début du mois d’août.

Une synthèse est disponible dès à présent : la télécharger.

Source : www.news.admin.ch