Le Québec s’engage dans la transition énergétique

Une communication de l’association québécoise de la production d’énergie renouvelable

Centrale de cogénération à la biomasse de Brompton, photo  © Kruger

Centrale de cogénération à la biomasse de Brompton, photo © Kruger

L’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable félicite le gouvernement du Québec qui, tel que promis, vient d’annoncer la création de Transition énergétique Québec qui sera chargé de coordonner tous les programmes gouvernementaux visant à réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

« Tous les experts s’entendent pour dire que ce sont les initiatives prises tôt qui ont le plus d’effet sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Avec Transition énergétique Québec, le gouvernement du Québec pourra mettre en œuvre, dès l’automne prochain, les premières initiatives structurantes qui permettront d’augmenter de 25 % la production totale d’énergies renouvelables, de 50% la biomasse forestière et de réduire de 40 % la quantité de produits pétroliers consommés », a déclaré monsieur Jean-François Samray, président-directeur général de l’AQPER.

L’AQPER offre son expertise et sa collaboration à tous les parlementaires afin que Transition énergétique Québec voit le jour sur une base consensuelle. Le tout, afin que le Québec se dote d’une économie vitalisée par les énergies renouvelables.

logo-3-lines-finalOn se rappellera que les analyses effectuées par l’AQPER dans le cadre de l’élaboration de sa Vision 30-30 ont démontré qu’une réduction de 30 % de l’utilisation de produits pétroliers conjuguée à une augmentation de 30 TWhéq d’énergie renouvelable se traduirait par des investissements globaux de 30 G$ dans l’économie de l’ensemble des régions.