Un couple d’apiculteurs choisit le chauffage aux granulés de bois

N.& P. Mathiss, photo Propellet.chChez les Mathiss, la durabilité s’écrit en majuscules. De ce fait, ils ont remplacé leur chauffage au mazout par une chaudière à granulés de bois.

Monsieur et Madame Mathiss d’Onex dans le canton de Génève sont des apiculteurs par passion, accompagnant des colonies d’abeilles avec patience et observation. Ils admirent notamment leur parfaite organisation communautaire et leur adaptation à la nature environnante. En s’inspirant de l’harmonie des abeilles le couple se décrit ainsi : «Nous sommes des humains de passage sur terre, soucieux de ne pas laisser trop de marques indélébiles à la planète». A cette fin, ils essayent, dans la mesure du possible, de consommer local.

Par analogie cela s’applique aussi au système de chauffage. Avec leurs voisins, ils ont rénové une ancienne demeure pour y créer deux logements. La chaufferie au mazout du bâtiment était obsolète. Ces deux familles ayant des sensibilités écologiques communes, la décision a été prise de s’éloigner des énergies fossiles. Le choix s’est porté sur un chauffage à granulés de bois ainsi qu’un appoint solaire pour l’eau chaude sanitaire. Avec une chaudière de 25 kW, ils consomment environ 8 tonnes de granulés par saison de chauffage pour les deux familles.

«Le chauffage aux pellets permet d’utiliser une source d’énergie renouvelable et proche de notre habitat», explique Monsieur Mathiss.

Un article de www.propellets.ch