6 avril 2016, le point sur les chaudières biomasse à condensation

La chaufferie bois de la Vinaigrerie à Bourg en Bresse, photo Engie

La chaufferie bois de la Vinaigrerie à Bourg en Bresse, photo Engie

Le CIBE organise, en partenariat avec l’ATEE Auvergne-Rhône-Alpes, sa prochaine journée technique le mercredi 6 avril 2016 à BOURG-EN-BRESSE sur le thème : Chaudières bois à condensation : Haute performance énergétique, intérêts et exigences d’une technologie émergente.

Une matinée d’interventions à partir d’études et de retours d’expériences terrain (bureau d’études, constructeurs et exploitants, maitre d’ouvrage) sur les aspects technologiques des chaudières bois à condensation.

La chaudière bois Compte R. de 3 MW à la Vinaigrerie, Bourg-en-Bresse, photo Compte R.

La chaudière bois Compte R. de 3 MW à la Vinaigrerie, Bourg-en-Bresse, photo Compte R.

Si à l’étranger la condensation des fumées s’applique depuis longtemps aux chaufferies bois, cela ne commence en France que depuis quelques années. Pourtant, le bois contient une part importante d’eau, qui, une fois condensée, pourrait améliorer sensiblement l’efficacité énergétique des installations. Au- delà de cet atout, la condensation peut avoir deux autres avantages : l’absorption de certains polluants solides ou gazeux et la réduction du panache de vapeur (qui peut s’avérer essentiel pour favoriser l’acceptation sociétale des chaufferies bois en zone urbaine dense).

Une après-midi de visite du réseau de chaleur bois du quartier de la Vinaigrerie à Bourg-en-Bresse : la Ville de Bourg-en-Bresse a mis en place un réseau de 3 km alimenté par une chaudière biomasse de 3 MW avec condenseur de 560 kW et consommant 4500 tonnes de bois par an. La société ENGIE Cofely est prestataire pour l’entretien de l’installation.

Le programme complet de cette journée est disponible sur notre site internet en cliquant ici. 

Pour vous inscrire via le bulletin d’inscription en ligne : cliquez ici.

Pour toute information complémentaire : CIBE – 09 53 58 82 65contact@cibe.fr