Solutions de cuisson économes en bois au Sahel

Bois-énergie contre une case au Mali, photo Gérès

Fabrication de foyers à bois amélioré au Mali, photo Gérès

Fabrication de foyers à bois amélioré au Mali, photo Gérès

Le 1er décembre 2015, le Gret, le Geres, Goodplanet, AVSF et Etc Terra organisaient sur le stand de Coordination SUD à la Cop 21 un atelier sur la diffusion de solutions de cuisson autonomes en bois-énergie au Sahel. Le Geres a présenté un projet d’appui et de structuration des filières de diffusion d’équipements en cuisson domestique économe au Mali, avec un marché potentiel de 200 000 ménages à Bamako.

Au Mali, comme dans le reste du Sahel, le bois est un combustible indispensable aux populations pour la cuisson des aliments. Ramassé par les femmes, il constitue souvent la seule ressource énergétique économiquement accessible pour les familles. Rien que dans la ville de Bamako, cela concerne plus de 200 000 ménages. Or, jusqu’à aujourd’hui, la pénétration des foyers améliorés au Sahel reste faible, et le préparation des repas se fait dans des conditions sanitaires dangereuse pour la santé des femmes et des enfants.

Part des combustibles de cuisson au Mali, Gérès

Part des combustibles de cuisson au Mali, Gérès

Les solutions travaillées par le Gérès passent par :

  • la diffusion de foyers plus efficaces, moins polluants et donc économes, à travers l’entreprenariat,
  • l’usage des briquettes de résidus de charbon de bois ou de charbon de déchets de biomasse afin de diminuer la pression sur le milieu et les distances de collecte des femmes.

Contact : b.flipo@geres.eu – www.geres.eu

Voir la présentation faite lors de la COP 21 Paris 2015

Source : www.gret.org