La filière française du granulé de bois, source de milliers d’emplois locaux

Gilbert Portail, transporteur, assure l'un des 6850 emplois directs de la filière française des granulés de bois, photo Frédéric Douard

Gilbert Portail, transporteur, assure l’un des 6850 emplois directs de la filière française des granulés de bois, photo Frédéric Douard

Afin de mieux connaître le développement de la filière granulé en France, une étude sur l’emploi a été réalisée par Alkaest Conseil et Kalice pour le compte de Propellet France. Cette étude avait pour objectif d’identifier les emplois directs et indirects associés à la filière française du granulé de bois et de montrer les perspectives d’évolution dans les prochaines années en termes d’emplois et de besoins en formation.

En 2013, la filière française « granulé de bois » concerne près de 6850 emplois directs.

  • La mobilisation et la transformation de la ressource forestière représente 24% des emplois
  • La production et distribution du combustible granulé représente 14 % des emplois
  • La sous-filière « poêles » (construction ou importation, distribution, installation, maintenance) représente 51 % soit près des 2/3 des emplois
  • La sous-filière « chaudières individuelles » représente 10 %. On constate qu’elle génère, à nombre d’unités installées 2 fois plus d’emplois que la filière poêle
  • La sous-filière « chaudières collectives » reste encore marginale avec 1 %.

Emplois filière granulés France

Si on observe, la répartition d’emplois en type de compétences, la part technique représente plus de la moitié des emplois directs soit 60 % suivie de la partie commerciale qui représente 25%.

Projection du nombre d’emplois d’ici à 2020

Répartition emplis granulés FranceD’ici à 2020, selon le scénario tendanciel, les emplois générés par la filière française devraient fortement croître, passant de près de 6 850 à 18 400 ETP, soit une augmentation de 170 %.

La partie « foresterie » (mobilisation de la ressource bois nécessaire à la production de granulé) représentera 25 % des emplois totaux en 2020, proportion sensiblement constante sur la période.

La croissance des emplois sera surtout sensible dans la production de granulé et dans le secteur de la distribution et l’installation de poêles à granulé.

Selon le scénario tendanciel, à l’horizon 2020, en intégrant les emplois créés ou maintenus sur la période dans la foresterie et la construction d’appareils de chauffage, ce serait au total près de 12 000 emplois qui seraient ainsi créés en moins de 7 ans.

www.propellet.fr