Les briquettes biocombustibles sur les marchés ougandais

Briquettes OugandaUn article de Laura Nolan du GVEP le 3 septembre 2015

GVEP soutient les micro-entrepreneurs de briquettes en Ouganda en ouvrant des étals au coeur des marchés, rendant leurs produits accessibles à un plus grand nombre de clients.

Recyclant les déchets agricoles et sciures – considérés comme inutilisables – les briquettes sont moins coûteuses et moins polluantes que les autres biomasses traditionnelles tels que le charbon et le bois de chauffage. En Afrique de l’Est, elles sont principalement utilisées pour la cuisson ou le chauffage. Pourtant, malgré leurs avantages, la demande et la connaissance de ces produits reste faible. GVEP travaille avec des microentreprises afin de développer le marché et la demande en briquettes, à travers des formations en commerce, marketing et vente.

Dans le cadre des activités de développement des marchés que GVEP met en œuvre, notre équipe en Ouganda a soutenu deux entreprises de briquettes, Masupa Enterprises et Best of Waste Solutions Ltd, dans l’ouverture d’étals dans le marché de Wandegeya – un des plus grands de Kampala.

Beaucoup d’entrepreneurs de briquettes sont réticents face aux dépenses engendrées par la location de stands pour vendre leurs produis dans les marchés, préférants attendre que les clients viennent à leurs lieux de production – souvent en dehors de la ville.

GVEP a apporté son soutien aux deux entreprises en avançant deux mois de loyer (150 000 UGX/mois chacun, soit $41.25). Grâce à un nombre plus élevé de ventes généré par l’ouverture des stands, les producteurs pourront par la suite assurer le paiement chaque mois.

A travers ces nouveaux points de vente, les entrepreneurs peuvent dorénavant profiter des noyaux commerciaux pour vendre leurs produits en dehors de leurs locaux de production, augmentant ainsi les ventes et contribuant au développement de leurs entreprises.

Le premier jour d’ouverture, un total de 99kg de briquettes en bâton, 2kg de briquettes de nid d’abeille et 12 foyers améliorés ont été vendus. Alors que Masupa Enterprises vendait en moyenne 300kg par mois (300 000 UGX, soit $82), ils sont aujourd’hui aux alentours de 650kg (650 000 UGX, soit $177). Best of Waste Ltd a également augmenté ses ventes, passant de 100kg à 250kg/jour (250 000 UGX, soit $68).

Les deux entreprises prennent désormais en compte les frais de location des étals dans leurs budgets respectifs, et ont fixé des objectifs de vente pour le personnel travaillant sur place.

“Non seulement ces stands permettent de vendre plus et rendre leurs produits plus accessibles, mais ils ont aussi créé de l’emploi afin d’avoir quelqu’un sur place en semaine et le weekend”, explique Joel Essien, mentor en affaire chez GVEP International en Ouganda.

Masupa Enterprises, qui opère depuis 2011, est situé à Magango – à environ 15km de Kampala – tandis que Best of Waste, qui a débuté ses activités en 2012, se trouve à 12km de la capitale dans la ville de Kiteezi. L’ouverture des étals permet donc aux clients de se déplacer moins loin pour acheter les briquettes. Quant aux autres acheteurs potentiels, la présence des producteurs dans les marchés permet plus de visibilité et une opportunité de promouvoir les bienfaits des briquettes.

“Les clients sont ravis de ne plus avoir à affronter les bouchons pour aller se procurer des briquettes. Les deux entreprises utilisent également les stands comme points de collecte. Les clients qui placent des commandes chaque semaine n’ont ainsi plus qu’à récupérer leurs achats directement au marché. Tout le monde y gagne ! », explique Joel.

GVEPUn article de Laura Nolandu du GEPV le 3 septembre 2015. GVEP (Global Village Energy Partnership) travaille avec les entreprises des pays en développement pour augmenter l’accès à l’énergie moderne et améliorer la qualité de vie de milliers de personnes. A ce jour, presque un million de personnes a bénéficié de ses programmes.