164 digesteurs construits au Cameroun dans l’Adamaoua

Un article de l’agence Ecofin du 6 juillet 2015

Cameroun-164-bio-digesteursEntre 2013 et 2015, la SNV, l’organisme de coopération néerlandais, a construit 164 bio-digesteurs permettant aux ménages des zones rurales de la région de l’Adamaoua (dans la partie septentrionale du Cameroun) de produire du biogaz à partir de la bouse de vache. Ces investissements ont été réalisés dans le cadre du projet «Biogaz domestique au Cameroun», soutenu par le ministère de l’Energie et de l’Eau, a-t-on appris de sources officielles.

Ce projet arrivé à terme le 30 juin 2015 a permis de former 57 techniciens à l’utilisation des bio-digesteurs et a touché 30 000 personnes dans 200 villages de la région de l’Adamaoua. Les retombées positives de ce projet sont telles que, soutient Fidèle Yobo, représentante de SNV Cameroun, «le gouvernement camerounais gagnerait beaucoup à prendre véritablement en compte la vulgarisation du biogaz dans sa politique des énergies vertes».

En effet, la production du biogaz au Cameroun demeure embryonnaire. Hormis des projets tels que celui sus-mentionné, seule la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), qui gère des contrats de ramassage des ordures dans le pays, conduit actuellement des initiatives de production du biogaz grâce à la construction, à Douala et Yaoundé, de deux centrales de captage à proximité de ses décharges.

Source : www.agenceecofin.com