ArcelorMittal va produire de l’éthanol d’acierie à Gand

ArceloMittalArcelorMittal vient d’annoncer le lancement d’un projet de récupération des gaz, du monoxyde de carbone et du CO2 déchets de la production de l’acier, en vue de produire du bioéthanol. Le bioéthanol sera surtout utilisé en mélange avec l’essence, mais pourrait également être transformée en d’autres produits tels que le biokérozène.

Les gaz récupérés seraient transformés en carburant par une technologie de fermentation microbienne développée par la société LanzaTech. LanzaTech collabore également avec des entreprises dans de multiples secteurs, y compris avec l’avionneur américain Boeing et le conglomérat industriel japonais Mitsui.

Le site retenu pour l’installation de ce pilote est l’usine ArcelorMittal de Gand en Flandre. La construction se fera en deux phases : une tranche à 16 000 tonnes d’éthanol par an d’ici la mi-2017 et une tranche qui sera achevé en 2018, portant la capacité totale à 47 000 tonnes d’éthanol par an. L’investissement se monte à 87 millions d’euros.

Par la suite, si la viabilité commerciale de l’usine de Gand est prouvée, l’intention d’ArcelorMittal est de construire d’autres usines de ce type sur ses autres sites. A l’échelle des sites de l’entreprise en Europe, cette technologie pourrait permettre la production d’environ 500 000 tonnes de bioéthanol par an.

En savoir plus sur la technologie LanzaTech : www.lanzatech.com

Source : corporate.arcelormittal.com