Terrebonne, la plus importante production de biométhane du Canada

L'usine de purification de biogaz à Terrebonne, photo Vision Enviro Progressive

L’usine de purification de biogaz à Terrebonne, photo Vision Enviro Progressive

L’entreprise Vision Enviro Progressive, une filiale de la société canadienne Progressive Waste Solutions exploite depuis 2014 à Terrebonne, la plus importante usine de transformation de biogaz en biométhane du Canada. Cette purification de biogaz est réalisée sur la base de la production de la décharge de Terrebonne proche de Montréal et exploitée par Vision Enviro Progressive depuis 1985; elle reçoit 1,3 million de tonnes de déchets par an.

An Canada, le Règlement sur l’enfouissement et l’incinération de matières résiduelles oblige les lieux d’enfouissement technique les plus importants, c’est-à-dire ceux qui enfouissent plus de 50 000 tonnes de matières résiduelles par année, à capter, puis à éliminer ou à valoriser leur biogaz.

L’usine de Terrebonne convertit désormais donc en biométhane les biogaz générés par les matières résiduelles produites dans la région de Montréal, grâce à une solution qui combine l’épuration à base d’eau et la séparation des gaz par absorption modulée en pression. Le biométhane ainsi produit répond à des normes parmi les plus sévères en Amérique du Nord en matière d’injection de gaz naturel dans un réseau gazier.

L’usine est dimensionnée pour épurer environ 280 m3 de biogaz à la minute, ce qui devrait permettre l’évitement des émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 1,2 million de tonnes de CO2 sur une période de dix ans. Le biométhane est injecté sur un tronçon du réseau de distribution de gaz naturel de Trans Québec & Maritimes Pipeline adjacent au site d’enfouissement de Terrebonne. L’investissement se monte à d’environ 44 millions CAN $.

L’usine de Terrebonne est la troisième de l’entreprise à transformer du biogaz en biométhane. Les deux autres établissements sont situés au Texas et à New York. Par ailleurs, Progressive Waste Solutions transforme le biométhane en électricité dans plusieurs lieux d’enfouissement. Parmi ses centrales électriques, celles des lieux d’enfouissement du Complexe Enviro Progressive à Terrebonne, de Seneca Meadows à New York, de Blue Ridge en Pennsylvanie, de Turkey Creek au Texas et de Champ à Saint Louis, au Missouri, produisent collectivement 25 MWé 24h/24 et 365 jours/an. Le Complexe Enviro Progressive continue également d’exploiter la toute première centrale électrique du Québec alimentée au biogaz. Inaugurée en 1996, elle produit de l’électricité pour alimenter l’équivalent de 2 500 résidences chaque année.

Pour en savoir plus : www.visionenviroprogressive-montreal.com