La filière biogaz, acteur de la flexibilité électrique en Allemagne

Article paru dans le Bioénergie International n°34 de novembre-décembre 2014

Unité de méthanisation utilisant du maïs en Allemagne, photo MT Energie.

Unité de méthanisation utilisant du maïs en Allemagne, photo MT Energie.

Le niveau de développement de la filière biogaz en Allemagne, repose principalement sur les mesures incitatives mises en place dès 2000 avec la loi sur les énergies renouvelables (« Erneuerbare-Energien-Gesetz » abrégé « EEG » en allemand). Cette loi, dont le fondement est la volonté de réduire le recours aux énergies fossiles et nucléaire pour la production thermique et électrique, a fait l’objet de trois révisions successives : en 2009, puis en 2012 et enfin en cette année 2014. Cette loi fixe notamment les tarifs de rachat et les primes d’électricité injectée par les énergies renouvelables dans le réseau électrique ainsi que les critères d’éligibilité requis.

À l’occasion du 7eme congrès et salon trinational «biogas – expo & congress» qui se tenait à Offenburg les 22 et 23 octobre 2014, nous avons mené l’enquête sur la transition énergétique allemande, et le volet biogaz en particulier, dont le modèle est l’une des sources d’inspiration des politiques incitatives en vigueur en Europe.

La filière biogaz allemande a connu un essor considérable ces 10 dernières années, et l’on compte fin 2014 près de 8000 installations de méthanisation en activité sur le territoire allemand. On peut attribuer cette progression à …

… pour lire la suite, consulter le Bioénergie International n°34 de novembre-décembre 2014