Air France s’essaye aux biocarburants sur la ligne Paris-Toulouse

BiokérozèneA compter du 21 octobre 2014 et pendant un an, la ligne Paris-Toulouse de Air France devient la vitrine des innovations sur les thèmes clés du développement durable : biocarburants, bien-être, santé, gestion des ressources, déchets, avion du futur…Tous les deux mois environ, Air France et ses partenaires présenteront des produits et des services innovants, en lien avec le développement durable.

Le 21 octobre 2014, la première opération était lancée : un Paris-Toulouse, alimenté avec un nouveau biocarburant, « le Farnesane », à hauteur de 10% d’incorporation dans le Kérosène classique. Chaque semaine un vol de ce type sera réalisé. Le Farnesane est un biocarburant, issu de la fermentation de sucres de canne. Air France souligne que cette production n’entre pas en compétition avec la filière alimentaire. Tout au long de l’opération, des tests seront effectués sur l’avion pour mesurer l’impact du biocarburant sur la consommation totale. Cette initiative permettra un retour d’expérience et des recommandations techniques, en vue d’un déploiement plus large.Total Amyris

Moins 80% d’émissions de gaz à effet de serre
Ce carburant permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu’à 80% par rapport au kérosène d’origine fossile.
Le montage de ce projet fédère autour d’Air France 14 acteurs industriels français et entreprises clientes : la DGAC, Safran-Snecma, Total-Amyris, mais aussi Aéroport de Toulouse Blagnac, Airbus, BETC, Coca Cola Entreprise, EDF, HERTZ, Orange, Région Midi-Pyrénées, Thalès, Veolia, Zodiac.

50 à 100 millions d’euros au service de l’innovation
Les progrès accomplis sur les technologies et les procédures opérationnelles ont permis en 50 ans de réduire de près de 80% la consommation des avions. La Direction générale de l’aviation civile (DGAC) La DGAC attache un intérêt tout particulier aux initiatives technologiques qui conjuguent croissance du transport aérien et limitation de son empreinte environnementale. Elle consacre chaque année entre 50 et 100 millions d’euros au soutien de la recherche et de l’innovation.

Source : Ministère de l’écologie

Frédéric DOUARD

Frédéric DOUARD : rédacteur en chef du magazine Bioénergie International, animateur du Portail francophone des bioénergies. Pour me contacter : fdouard arobase bioenergie-promotion.fr

Vous aimerez aussi...