L’état du bois-énergie en Poitou-Charentes au 1er semestre 2014

  • Catégorie(s) : Actu

Chaufferie de Saint-Varent dans les Deux-Sèvres, photo ACE

Chaufferie de Saint-Varent dans les Deux-Sèvres, photo ACE

Ce tableau de bord semestriel présente un bilan du développement des installations automatiques au bois en région Poitou-Charentes à la fin du premier semestre de l’année 2014 (nombre d’installations, puissance installée, production thermique, consommation de bois) et son évolution sur les semestres antérieurs. Il présente la répartition du parc installé par cible (particulier, collective, industrie) ainsi que les chaudières bois collectives et industrielles attendues.

Tendance du premier semestre 2014
L’évolution semestrielle en nombre continue à être stimulée par les particuliers qui représentent près de 90% des installations en unités. Sur le premier semestre 2014, les Deux-Sèvres demeurent le département le plus actif, tandis que la Charente reste à nouveau en retrait.
Au cours de ce semestre, seules 4 chaudières industrielles ont été mises en service, dont une seule de plus de 1 MW, entrainant une puissance installée relativement moyenne.
Au global, le parc mis en service est supérieur à celui mis en service lors des premiers semestres des années précédentes, mais la puissance mise en fonctionnement est assez modeste du fait de la prépondérance des installations des particuliers ainsi que celles des petites installations collectives fonctionnant aux granulés de bois.
Les puissances installées continuent à progresser régulièrement au cours du premier semestre 2014, notamment en Vienne, siège de l’installation de près de 50% de la puissance mise en service.

Installations (en unité) du premier semestre 2014, AREC

Installations (en unité) du premier semestre 2014, AREC

Répartition du parc en service par cible
La répartition du parc par type d’installations reste stable, aussi bien en nombre qu’en puissance, malgré la prépondérance des implantations chez les particuliers au premier semestre 2014. Ceux-ci représentent 83% des installations automatiques en service mais seulement 16% de la puissance régionale. A contrario, les 113 chaufferies industrielles en service génèrent près de 60% de la puissance installée.

Mises en service attendues des chaufferies industrielles et collectives 
Sur les 100 chaufferies attendues, 80% sont des chaufferies collectives. En terme de puissance attendue, les 60 MW se répartissent différemment puisque les chaufferies industrielles en représentent plus de 55%. Le département des Deux-Sèvres demeure le plus actif en matière de projets, tandis que la Vienne reste toujours en retard aussi bien en réalisations qu’en projets.Observatoire AREC S1 2014

Consommation annuelle de bois (en tonnes) par acteur et combustible 
La consommation totale de bois et assimilés par les chaufferies automatiques en service s’élève à 262 000 tonnes, correspondant à 81 700 tep(5). Il s’agit, pour l’essentiel, de bois déchiqueté, principalement issu de connexes de bois mais aussi des sciures et écorces.
Le granulé n’occupe – malgré son essor actuel – qu’une part modeste de la consommation. Le bois est majoritairement utilisé par l’industrie de transformation du bois (fabrication de meubles, de panneaux) en autoconsommation, à partir de bois à disposition.
Les installations attendues (hors segment des particuliers) devraient accroître la consommation d’environ 110 000 tonnes (soit 42% de plus que la consommation actuelle), essentiellement en bois déchiqueté.
La consommation supplémentaire attendue est à rapprocher de l’estimation du gisement de bois restant mobilisable à l’échelle régionale de 250 000 tonnes (soit 830 GWh ou 71 000 tep), gisement dont n’est pas déduit cette consommation prévisionnelle. (source : Mission d’observation biomasse, chiffres révisés AREC 2014)

Chiffres clés de Poitou-Charentes au 30 juin 2014
Puissance cumulée des installations (segments Particulier, Collectif et Industriel) en fonctionnement 324 MW
Puissance des installations mises en service au 1er semestre 2014 7 600 kW
Nombre d’installations en service 2 585 dont 183 nouvelles installations au 1er semestre 2014
Consommation annuelle de bois du parc de chaufferies 262 000 tonnes,soit environ 950 GWh (81 700 tep)
Evitements de gaz à effet de serre 236 000 tonnes de CO2 évitées

>> Télécharger le tableau de bord réalisé par l’AREC Poitou-Charentes avec notamment des zooms sur le marché des particuliers, des collectivités et des industries.

ArecDocument réalisé par l’AREC, Agence Régionale d’Evaluation environnement et Climat, dans le cadre des travaux de l’Observatoire Régional Energie et Gaz à Effet de Serre (OREGES)  et de la mission d’observation sur la biomasse. Pour en savoir plus : savetier.d@arecpc.com – tel: 05 49 30 31 50.

www.arecpc.com