Télédétection, cartographier les forêts pour mieux les gérer

Modélisation 3D d'une forêt de pins maritimes par scanner laser terrestr, © S. Durrieu, Irstea

Modélisation 3D d’une forêt de pins maritimes par scanner laser terrestr, © S. Durrieu, Irstea

Pour mobiliser la forêt en tant que source d’énergie renouvelable et durable, il est nécessaire de bien connaître le fonctionnement de cet écosystème. Or, le manque de données gênait sa valorisation énergétique. Pour y répondre, les scientifiques ont développé de nouvelles méthodes de cartographie, utilisant la télédétection (Lidar, …). Focus sur ces travaux.

Pour la mise en place d’une filière biomasse forestière équilibrée, les gestionnaires ont besoin de données permettant d’évaluer la « ressource bois » disponible. Le risque étant que, dans certains territoires, la compétition d’accès à la « ressource bois » entre les différentes industries (papier, panneaux de particules, production de chaleur, biofuel, …) engendre des ruptures d’approvisionnement, voire des comportements industriels éloignés des objectifs du développement durable, en privilégiant par exemple, l’importation de bois pour assurer la pérennité du business model. Ainsi, avant de mobiliser la ressource forestière pour une valorisation énergétique, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble du bassin d’approvisionnement.

Coûts de mobilisation, garanties sur la disponibilité en bois et pérennité de l’approvisionnement sont autant de données qui manquent aujourd’hui et sur lesquelles les chercheurs travaillent.

L’usage de la télédétection permettrait d’y répondre en offrant de :

  • suivre en continu la dynamique de la forêt à l’échelle de l’arbre et du massif forestier,
  • détecter les modes d’occupation du sol,
  • détecter l’état de santé des peuplements végétaux
  • fournir des données spatialisées précises sur la hauteur et la densité de la forêt.

IRSTEA
>> Pour en savoir plus, voir la présentation complète de la télédétection forestière faite par l’Irstea