Un hôtel de Marrakech utilise le grignon d’olive comme combustible

Hôtel Naoura MarrakechPour ses 5 ans, l’Hôtel & Ryads Naoura Barrière renforce son engagement dans l’écologie. D’ici septembre 2014, le système de chauffage de l’eau chaude sanitaire et de la piscine fonctionnera principalement avec une chaufferie alimentée à base de biomasse, en complément des installations existantes au gaz.

Ce chauffage à la biomasse est basé sur la combustion des grignons d’olives (noyaux). Le grignon d’olives est le résultat de la séparation du noyau de la pulpe d’olive et de la transformation du résidu (marc) produit par un broyeur. Cette matière organique à vocation énergétique, après transformation, se substitue aux énergies fossiles.

Grignons d'olives, photo RAGT Energie

Grignons d’olives, photo RAGT Energie

Ainsi l’Hôtel & Ryads Naoura Barrière associé à la société AVEO Energie, leader au Maroc dans la gestion déléguée de production de vapeur et d’eau chaude à partir de biomasse, répond aux enjeux énergétiques importants au Maroc puisque des tonnes de grignons sont jetées chaque année.

L’établissement sera le premier à Marrakech, et le deuxième de Lucien Barrière Hôtels et Casinos à utiliser une source d’énergie durable, après le Resort Barrière de Ribeauvillé (bio-méthanisation).

Cette démarche s’inscrit dans les engagements environnementaux de Développement durable de Lucien Barrière Hôtels et Casinos, étant le premier groupe d’hôtels et de casinos à avoir obtenu la certification ISO 14001 pour ses établissements en France.