La demande de granulés de bois augmente en Suisse

pellets_wohnraum_DüdingenLes prix de l’énergie n’ont cessé d’augmenter au cours des dernières années. De nombreux propriétaires de maisons en ont ressenti les effets au niveau des coûts de chauffage. De plus, les fortes fluctuations des prix des sources d’énergie fossile peuvent susciter une certaine forme d’insécurité.

Une façon appropriée de s’affranchir de cette insécurité consiste à opter pour des sources d’énergie renouvelables, comme par exemple les granulés de bois. Le passé montre clairement que ce combustible très pratique a su s’imposer en tant qu’alternative crédible. C’est ainsi qu’à l’échelle de la Suisse plus de 20 000 nouveaux chauffages à granulés ont été installés au cours des dix dernières années, dont la plus grande partie dans des maisons individuelles et des immeubles d’habitation. L’augmentation des chauffages aux pellets en Suisse a par conséquent dopé fortement la demande.

Dans les premiers temps de la production, les pellets étaient principalement fabriqués à partir de matière première sèche. La sciure et les copeaux de rabotage utilisés proviennent d’ateliers de sciage et de rabotage ainsi que d’entreprises de menuiserie et de réalisation de charpentes. Dans la mesure où la croissance de la demande a augmenté les besoins en matière première, d’autres résidus de bois, comme par exemple la sciure humide ou des copeaux de rabotage et des plaquettes de bois humides, sont désormais aussi granulés. Pour cela, ces assortiments sont séchés et broyés en fonction des besoins. Si à l’avenir on récolte davantage de bois dans les forêts forêts suisses, dans lesquelles la croissance du bois dépasse largement la consommation, cela implique que davantage de bois local sera transformé dans toutes les entreprises de transformation du bois. Cela aura pour effet d’augmenter les quantités de résidus de bois qui pourront être utilisés dans la production de pellets. Les entreprises de granulés de bois se préparent à une production plus importante et elles augmentent en conséquence leurs capacités de production ou de stockage.

Evolution comparative des prix, y compris les lignes de tendance (en pointillés), pour les granulés de bois, le mazout et le gaz naturel - Cliquer pour agrandir.

Evolution comparative des prix, y compris les lignes de tendance (en pointillés), pour les granulés de bois, le mazout et le gaz naturel – Cliquer pour agrandir.

L’analyse de l’évolution des prix des granulés de bois débouche sur un constat réjouissant; le prix des pellets a été très stable et, au cours des années passées, il a été constamment compris entre 7 et 9 cCHF/kWh (5,8 à 7,5 c€). Malgré la croissance de la demande, la ligne de tendance pour les pellets n’affiche qu’une faible augmentation de prix. Comparé aux sources d’énergie fossile que sont le mazout et le gaz naturel, le prix des pellets au cours des deux dernières années est demeuré constamment entre 15 et 20 pour cent moins élevé et plus stable. Un examen plus attentif de l’évolution des prix des granulés de bois montre des variations saisonnières. Les prix des pellets sont plus élevés en hiver qu’en été. Cela résulte d’une part du niveau plus important de la demande en hiver. D’autre part, les coûts d’entreposage sont plus élevés en hiver et augmentent les prix des granulés. On bénéficie de prix plus faibles si on commande les pellets pendant les mois d’été.

Propellets.chQu’ils achètent leurs pellets en été ou en hiver, les propriétaires de chauffages aux granulés de bois peuvent être sûrs de deux choses : ils profitent de prix de l’énergie avantageux et, avec les pellets de bois utilisés comme source d’énergie renouvelable, ils contribuent de façon notable à la protection de l’environnement et du climat.