Pour une exploitation forestière respectueuse sur sols peu portants

Malwa 560F avec 9 tonnes de capacité de chargement

Malwa 560F avec 9 tonnes de capacité de chargement, photo FCBA

Les longs épisodes hivernaux doux et pluvieux de 2013 et 2014 ne seront certainement pas des exceptions, si l’on se réfère aux évolutions annoncées du climat. Il est donc primordial, pour les acteurs de la mobilisation du bois, de trouver des solutions pour assurer l’approvisionnement régulier et constant des industries tout en préservant le capital sol de la forêt. 

Ce défi n’est pas propre à la France et divers pays d’Europe Centrale, d’Europe du Nord et même le Canada, sont à la recherche de solutions efficaces. En Allemagne, le KWF, centre technique pour les travaux forestiers, mène depuis plusieurs années des essais sur les techniques de récolte respectueuses des sols sensibles au tassement. Le 1er et 2 octobre 2013, le KWF a organisé dans le nord de l’Allemagne des démonstrations d’exploitation sur sols humides. Ces « KWF-Focus Days » ont attiré plus de 2000 visiteurs professionnels soucieux de trouver des solutions à cette problématique.

Porteur FHS 81-10 de 10 T de charge équipé du système Quattro de Street Rubbers, photo FCBA

Porteur FHS 81-10 de 10 T de charge équipé du système Quattro de Street Rubbers, photo FCBA

Les « Focus Days » ont été une formidable vitrine des solutions actuellement disponibles sur le marché pour mobiliser les bois sur sols sensibles. Les systèmes présentés peuvent être évalués sur deux
critères principaux :

  • La préservation du sol : le système le moins impactant est la combinaison bûcheronnage manuel et débardage par câble-mât. L’utilisation d’engins à faible pression au sol, généralement de petits gabarits, est  également une solution intéressante. Ces deux systèmes sont à adopter pour les sols très peu portants tout au long de l’année. Enfin et en dernier lieu, les accessoires pour les engins conventionnels permettent d’accroître leur possibilité de travail sur sols sensibles, dans une certaine mesure.
  • Le coût de mobilisation : toutes les solutions engendrent un surcoût, comparé à un système traditionnel. Le plus élevé est pour la solution câble-mât, et le moins élevé pour l’utilisation des tracks.

Le surcoût de mobilisation (lié à l’investissement et au fonctionnement) est le principal frein au développement des engins spécialisés. En effet, dès que les conditions de sol redeviennent favorables, les engins traditionnels, beaucoup plus compétitifs, sont de retour.

Galets entre les roues (de la société FHS) sur le système Quattro, photo FCBA

Galets entre les roues (de la société FHS) sur le système Quattro, photo FCBA

Investir dans un engin spécialisé ne peut s’envisager que si l’entreprise a une garantie de travail dans la durée et que si elle a des tarifs de prestation adaptés, quelles que soient les conditions météorologiques. L’entrepreneur allemand, propriétaire du petit porteur Terri, projette d’en acquérir un deuxième engin, car il a l’assurance de pouvoir les faire travailler toute l’année sur des sols où plus aucune machine conventionnelle ne pourra intervenir.

Prosilva 910, 155 kW, avec train amovible de chenilles de 80 cm de large amovible, photo FCBA

Prosilva 910, 155 kW, avec train amovible de chenilles de 80 cm de large amovible, photo FCBA

Les solutions les moins onéreuses et les moins risquées financièrement, pour une entreprise d’exploitation forestière, sont les chenilles sur pneus (Tracks) qui permettent d’accroître la plage d’utilisation des porteurs, mais qui ne permettent pas non plus de débarder par tout temps. Les coûts indirects doivent également être pris en compte, dans le choix du système le mieux adapté. En effet, les solutions dites spécialisées, limitent voire permettent d’éviter la remise en état des infrastructures, le tassement des sols et donc les conséquences sur les peuplements. Par ailleurs, elles assurent le maintien de l’approvisionnement des usines et évitent ainsi les coûts liés aux arrêts.

Suite à cette manifestation, le FCBA a rédigé une petite synthèse des principales techniques présentées sur le plan matériel pour l’exploitation sur sols peu portants en zone de plaine.

>> Télécharger la synthèse rédigée par le FCBA