Des cultures de micro-algues pour capturer le CO₂ et épurer les eaux usées

Bassin de culture de micro-algues, photo Frédéric Douard

Iberdrola Ingeniérie et FCC Aqualia ont présenté fin mai les résultats des recherches réalisées dans le cadre du projet Cenit Vida, qui ont entre autre permis la création de systèmes de capture du CO2 et de bioproduction de micro algues novateurs, ainsi que d’un système de réutilisation des eaux municipales.

Au cours de cette présentation, à la station d’épuration de El Torno de Chiclana de la Frontera, dans la région de Cadix, gérée par FCC Aqualia, un nouveau concept de mise en culture et de valorisation des micro algues, développé dans ces installations au cours des trois dernières années, a également été présenté. Luis Malumbres, Directeur de l’Innovation d’Iberdrola Ingénierie, Frank Rogalla Directeur de l’Innovation et de la Technologie de FCC Aqualia, ainsi que Nabil Khayyat, Responsable de la promotion et coordination au CDTI, ont assisté à cet évènement.

Le projet Cenit Vida, initié par Iberdrola Ingénierie, et développé grâce à un consortium de 13 entreprises, et 25 organismes de recherches, est un projet de R&D pionnier dans le domaine des micro algues. Cenit Vida reçoit un appui financier du ministère de l’Economie et de la Compétitivité espagnol, à travers le cofinancement du Centre pour le Développement Technologique et Industriel (CDTI). Cenit Vida s’articule autour de projets de recherches sur les algues qui visent à générer les connaissances et la technologie nécessaire au développement d’un nouveau concept de BIO urbanisation, autosuffisante et durable fondée sur une nouvelle culture de valorisation des ressources naturelles, des déchets et des substances polluantes.

L’importance de ce projet réside plus que tout dans son unicité : il n’existe nul part à ce jour, de projet de recherche sur les algues qui englobe un spectre de thématiques aussi large, qui s’étend du secteur énergétique, jusqu’à l’industrie pharmaceutique, en passant par les secteurs de l’agroalimentaire et des cosmétiques. Cenit Vida est également le seul projet de recherche à envisager le développement d’une ville durable et autosuffisante basée sur la culture de micro algues notamment pour répondre à ses besoins énergétiques – en tant que source d’énergie propre et renouvelable.

Les équipes du projet Cenit Vida ont ainsi mis au point une nouvelle technique de capture du CO2 par un dispositif permettant l’utilisation ultérieure du CO2 capturé et purifié pour alimenter des cultures de micro algues, destinées à des applications très variées. Un système de capture sélective du CO2 a également été mis au point dans le cadre de Cenit Vida, permettant d’atteindre des taux de pureté de l’ordre de 95% de CO2, extraits de gaz de combustion.

Site Cenit Vida (en espagnol) : www.algaenergy.es

Origine : BE Espagne numéro 138 (18/06/2014) – ADIT