Sarcelles, la valorisation énergétique maitrise le coût de traitement des déchets

L'unité de valorisation énergétique du Sigidurs, exploitée par une filiale de Veolia Propreté, cogénère de l'énergie électrique et de l'énergie thermique

L’unité de valorisation énergétique du Sigidurs, exploitée par une filiale de Veolia Propreté, cogénère de l’énergie électrique et de l’énergie thermique

Nous en parlions sur ce site il y a deux ans, le Centre de valorisation énergétique des déchets de Sarcelles a fait peau neuve. Aujourd’hui, le SIGIDURS, syndicat de collecte et traitement situé dans le Val d’Oise, indique qu’il n’y aura pas d’augmentation de contribution cette année et ce, « malgré une hausse de la TVA de 3 points ».

Sur le territoire du SIGIDURS, les communautés d’agglomération Val de France et Roissy Porte de France et les communautés de communes Ouest Plaine de France et Pays de France lèvent la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Le SIGIDURS est financé en partie par les contributions de ses adhérents. Malgré les hausses de TVA en 2012 (de 5.5 à 7%) et en 2014 (de 7 à 10%), le SIGIDURS n’augmente pas les contributions demandées à ses adhérents. D’après le syndicat, la maitrise des dépenses et l’amélioration des recettes du fonctionnement permettent un maintien des contributions.

D’importants travaux ont été réalisés, pendant neuf ans, sur l’incinérateur de Sarcelles. Le centre de valorisation énergétique a été inauguré en juin 2012. La production d’énergie a permis de générer des recettes de 5.1 millions d’euros.

Au-delà de ces recettes, Bernard ANGELS, Président du SIGIDURS, indique que « Lorsque nous livrons 160 000 mégawatts heure au réseau de chauffage urbain de Sarcelles c’est 15 000 tonnes équivalent pétrole économisées. Quand nous livrons 14.000 mégawatt heure au réseau ERDF, c’est l’équivalent de la consommation électrique de 3 400 foyers ».

Une information relayée par l’Observatoire Régional des Déchets d’Ile-de-France

Lire également : le Centre de valorisation énergétique des déchets de Sarcelles a fait peau neuve.