Production de charbon de typha en Mauritanie

Briquettes de Typha, photo Gret

Briquettes de charbon de typha, photo Gret

Dans la vallée du fleuve Sénégal, en Mauritanie, la plante Typha Australis envahit 50 000 hectares d’aires de production végétale et piscicole. Le Gret soutient dans le cadre du projet Typha la production et la vente du charbon produit à partir de la valorisation de cette ressource locale renouvelable.

Permettant de lutter contre la déforestation en proposant une alternative au charbon de bois produit illégalement, cette innovation a été distinguée au Forum Afrique à Paris, en amont du Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique, fin 2013. Le 10 avril 2014, la coopérative des femmes de Garack a vendu pour la première fois à Nouakchott, la capitale mauritanienne, le charbon de Typha qu’elle produit dans l’unité pilote mise en place dans le cadre du projet.

Stock de typha sec, photo Frédéric Douard

Stock de typha sec, photo Frédéric Douard

Cette vente a été organisée à l’occasion de la Journée de promotion des technologies de cuisson améliorées en Mauritanie organisée par le Ministère de l’Environnement et du Développement durable en partenariat avec la GIZ et le Gret. Cette journée a également accueilli une vente de foyers améliorés produits dans la sous-région, une présentation de la stratégie « énergie domestique » du ministère de l’Environnement, et de l’expérience du projet Typha du Gret, et des travaux en groupes pour proposer une vision des enjeux liés au développement des foyers améliorés et des combustibles alternatifs au charbon de bois en Mauritanie.

gret_logo_fr
>> En savoir plus sur le projet Typha sur le site du GRET