Projet d’unité de méthanisation à Leuze-en-Hainaut

Leuze-en-Hainaut, photo Simon Schmitt

Leuze-en-Hainaut, photo Simon Schmitt

La société Sibiom, née de l’association d’Ideta (Intercommunale de développement économique de la Wallonie picarde) et de GDF Suez, envisage d’implanter une unité de biométhanisation dans la zone industrielle de Leuze. Le 19 mars 2014 s’est tenue à ce sujet une réunion d’information du public. Une étude d’incidences sur l’environnement sera réalisée en vue de l’introduction d’une demande de permis unique.

L’unité de biométhanisation serait implantée à Leuze-en-Hainaut, dans la zone d’activité économique de Leuze-Europe. Elle utiliserait 300 000 tonnes d’intrants, dont 80 % de matières agricoles (effluents d’élevage, résidus de culture, cultures énergétiques) et 20 % de déchets agroalimentaires. Cela produirait 15 000 000 de m³ de biogaz. A titre de comparaison, cela correspondrait à une puissance électrique d’environ 5 MWé, tandis que les plus grosses unités agricoles installées à l’heure actuelle sont d’environ 1 MWé, et gèrent de 30 à 60 000 tonnes d’intrants.

Le biogaz produit serait alors épuré pour être réinjecté dans le réseau de gaz Fluxys. Bien que plusieurs projets envisagent à l’heure actuelle ce type de débouchés, aucune unité en fonctionnement n’injecte du biométhane dans le réseau en Wallonie.

Article de Cécile HENEFFE – c.heneffe@valbiom.be Facilitateur Bioénergies ValBiom dans le ValBiomag d’avril 2014Valbiom