En Hongrie, Bonduelle produit sa vapeur à partir du biogaz de sa STEP

Infos clés fiche de cas – Maîtrise d’ouvrage industrielle – Production de vapeur procédé à partir de biogaz – Matières premières : effluents liquides de légumes – Production de biogaz à partir des efflents de la station d’épuration des eaux usées – Production thermique : 3 tonnes/h de vapeur – Substitution de gaz naturel : 350 000 m3/an – Emissions de CO2 évitées : 650 tonnes/an – Economie : baisse de 17% de la facture énergétique – Externalisation : Dalkia.

Bonduelle Hongrie

A Nagykőrös, une ville hongroise de 25000 habitants située au sud-est de Budapest, la conserverie Bonduelle met en boite des petits pois, des haricots secs et du maïs doux. Depuis que le traitement des eaux usées a été rendu obligatoire en 2010, l’entreprise a choisi de valoriser ses effluents liquides en les méthanisant pour produire du biogaz. Ce gaz renouvelable est brûlé pour produire de la vapeur pour les procédés de cuisson de l’usine et substitue ainsi une partie de la consommation de gaz naturel.

L’installation de méthanisation a été pensée dès la construction de la station d’épuration des eaux. Pour produire une partie de la vapeur nécessaire au fonctionnement de l’usine, l’exploitant Dalkia, brûle ce biogaz dans l’une des chaudières existantes de l’entreprise.

Voir la vidéo de présentation de cette réalisation