Gérer et valoriser ses haies en bois déchiqueté

Bocage, CA de Normandie

Les haies façonnent le paysage depuis toujours et jouent de multiples rôles. Elles nécessitent un entretien régulier qui peut sembler coûteux et contraignant. Néanmoins, avec la mise en place d’atelier bois et les plans de gestion de haies il existe des possibilités de valorisation. C’est le cas pour le bois déchiqueté : une pratique en plein développement en Normandie. Cependant, pour bien valoriser une haie, il est essentiel de laisser pousser les haies et d’organiser une gestion durable.

Le plan de gestion des haies, ou comment cultiver la haie durablement

Les étapes du Plan de gestion des haies

Les étapes du Plan de gestion des haies

Que ce soit en chaudière individuelle ou en chaudière collective, l’objectif est de sécuriser l’approvisionnement dans le temps. Les collectivités expriment souvent la crainte de manquer de bois déchiqueté en pleine période de chauffe. C’est pourquoi il est indispensable d’estimer correctement les besoins en bois au départ du projet et d’évaluer ensuite la ressource disponible. Pour cela, les Chambres d’agriculture proposent la réalisation de plan de gestion des haies. Cet outil permet de valoriser les éléments bocagers et de prévoir leur entretien de manière durable. Produire du bois déchiqueté ne veut surtout pas dire tout exploiter la première année, ou arracher un linéaire définitivement ! Avec ce plan de gestion, une rotation de récolte des  haies se met en place. De ce fait, elles seront entretenues tout en étant exploitées à leur optimum.

Le Plan de Gestion des haies se décline en plusieurs étapes

1 – Un diagnostic des haies

La première phase consiste en la réalisation d’un diagnostic de terrain sur l’exploitation et en présence de l’agriculteur. Grâce à la typologie bâtie par les Chambres d’agriculture, les haies de l’exploitation sont décrites. Plusieurs critères sont repérés lors de ce travail, comme le type de la haie, les essences, la longueur ou encore son état de conservation. Lors de ce rendez-vous, le technicien réalise également un état des lieux de vos pratiques afin d’appréhender votre gestion actuelle des haies.

2- Evaluation du volume à prélever

Prélèvement annuel, ne pas entamer le capital

Prélèvement annuel, ne pas entamer le capital

Suite à cela, le conseiller de la Chambre d’agriculture évalue, grâce aux références locales, le volume de bois total disponible sur votre exploitation. Il calcule également l’accroissement annuel qui correspond au volume maximum à prélever par an. En effet, l’un des principes du plan de gestion est de ne pas prélever plus que l’accroissement annuel afin de ne pas entamer le capital de base.

3- Un plan de gestion personnalisé

La dernière phase correspond aux propositions de gestion des haies. Une rotation est organisée pour prévoir vos récoltes de chaque linéaire. Ceci comporte plusieurs intérêts :

  • le volume nécessaire est prélevé chaque année sans mettre en péril la ressource ;
  • prévoir les coupes permet de récolter la haie à son optimum de production.
Plan de caractérisation des haies, document Chambre d'agriculture de l'Eure - Cliquer pour agrandir

Plan de caractérisation des haies, Chambre d’agriculture de Seine Maritime – Cliquer pour agrandir

Coût de production moyen exprimé en €:map

Coût de production moyen exprimé en €:map

En effet, passé cet optimum, une haie voit sa production annuelle diminuer. Il est donc important de la récolter à la bonne fréquence, généralement tous les 12 à 15 ans. L’outil prévoit également des travaux de restauration et/ou de regarnissage pour les linéaires troués. En outre, il peut être proposé à l’agriculteur de planter des haies supplémentaires si son gisement n’est pas assez conséquent par rapport à ses besoins.

Un document de synthèse est remis à l’agriculteur avec une cartographie associée (voir carte ci-dessus). En général, ce document est évolutif en fonction des décisions de chacun : consommation plus importante, commercialisation supplémentaire, autres projets…

Une formation, pour mieux comprendre :Chambre d'agriculture de Normandie

Une prochaine session de formation « Bois-énergie : de la haie à la chaudière » aura lieu en juin 2014, en Seine Maritime. Contact : Sylvie FOURNEL – 02 35 59 47 15 – sylvie.fournel@seine-maritime.chambagri.fr

Une information du Réseau Énergie des Chambres d’agriculture de Normandie, Bastien LANGLOIS (CA76) & Eddy CLERAN (CA50).