L’alambic Charentais se tourne vers le bois-énergie

Visite Alambics

Afin de ne pas rester dépendants de l’augmentation du prix du propane, les bouilleurs de crus ont désormais le choix d’utiliser du combustible bois pour alimenter les brûleurs de leurs alambics. Le 24 février 2014 fut l’occasion de visiter deux distilleries équipées de brûleurs qui ont fonctionné respectivement au bois déchiqueté et aux granulés de bois durant cette période de chauffe sur Segonzac et Bréville.

Grâce à ces deux essais confirmés, cette journée organisée en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime a notamment permis de convaincre les viticulteurs du Cognaçais de la faisabilité technique de ces solutions adaptées aux conditions précises de distillation et à l’AOC Cognac. Des échanges constructifs sur les aspects environnementaux, économiques et agronomiques ont animé la journée. Parmi les 1 350 propriétaires d’alambics, ceux souhaitant remplacer leurs équipements en mobilisant une énergie renouvelable peuvent contacter l’ADEME ou la Chambre d’Agriculture pour s’informer des possibilités d’accompagnement et de financements régionaux.

Contact : thaer.alsafar@ademe.fr