Recyclage, biogaz et CSR pour remplacer l’incinérateur d’Hénin-Beaumont

Créé le 1er janvier 2007, le SYMEVAD, SYndicat Mixte d’Elimination et de VAlorisation des Déchets, regroupe les Communauté d’Agglomération du Douaisis, d’Hénin-Carvin et la Communauté de Communes OSARTIS. Le syndicat, fort de 313 000 habitants et 82 communes grâce à ce regroupement, à cheval sur les départements du Pas-de-Calais et du Nord, a pour tâche de construire de nouveaux équipements modernes pour la valorisation des déchets ménagers. Les communautés adhérentes conservent toutefois l’organisation des collectes. Depuis 2009, le syndicat met ainsi en place une toute nouvelle unité de Tri Valorisation Matière et Energie, dite TVME, qui viendra en lieu et place de l’uUsine d’Incinération des Ordures Ménagères d’Hénin-Beaumont qu’il vient d’être fermée le 31 décembre 2013, usine datant de 1972. Le nouvel équipement devrait être mis en service complètement en août 2015.

Vue du futur centre de TVME de Hénin-Beaumont

Vue du futur centre de TVME de Hénin-Beaumont

Un procédé innovant de valorisation des déchets
Le procédé MYT®, pour Maximum Yield Technology, celui qui a été retenu par le Symevad, permet une valorisation maximale des matières premières et des ressources énergétiques contenues dans les déchets. Il favorise ainsi la réduction de la mise en décharge (moins de 20% des déchets entrants). Il produit du biogaz. Enfin, il permet la fabrication d’un combustible de substitution à haut pouvoir calorifique, le CSR (Combustible solide de récupération), utilisé en cimenterie et dans l’industrie. Le projet en cours de construction à Hénin-Beaumont s’inspire fortement de l’usine Allemande de Ringsheim et réalisée avec le procédé MYT selon le savoir-faire de l’association Kahlenberg. Cette unité, d’une conception robuste, fonctionne déjà depuis presque 8 ans sans interruption à Ringsheim. Il se caractérise par :

  • Un système de captation des odeurs très élaboré ;
  • Une qualité d’exploitation qui garantit une propreté permanente de l’usine ;
  • Une automatisation importante qui assure de bonnes conditions de travail pour le personnel.

Le principe MYTL’unité TVME aura pour fonction la valorisation des Ordures Ménagères Résiduelles (OMR), les refus du tri sélectif et les encombrants non recyclables. Cependant, le Symevad ambitionne de réduire fortement ce tonnage par la mise en oeuvre de politiques de prévention et de tri efficaces. Ainsi, le TVME a été dimensionné pour la valorisation de 86 000 tonnes de déchets par an (soit un sous-dimensionnement volontaire de l’unité puisque les besoins actuels sont de 110 000 tonnes par an) réparties comme suit :

  • 62 000 tonnes d’OMR,
  • 4 000 tonnes de refus du tri sélectif,
  • 20 000 tonnes d’encombrants non recyclables.

Le principe général de procédé MYT est de préparer mécaniquement les OMR, de les presser pour en extraire un jus qui servira à la production de biogaz, puis de sécher le reste pour en faire un CSR à haut pouvoir calorifique

Processus MYT, cliquer pour agrandir.

Processus MYT, cliquer pour agrandir.

L’investissement total du projet de TVME représente 48 millions d’euros, pour un coût de traitement de 100 €/T. La conception, la construction ainsi que l’exploitation du site ont été confiées à un groupement porté par TIRU, filiale d’EDF et composé d’entreprises locales dont Ramery Bâtiment (Erquinghem – 59), Ramery Environnement (Harnes – 62) et la société d’architecture Scénario-Ara (Arras – 62).

Quelques chiffres :

  • 86 000 T/an de déchets ménagers traités (ordures ménagères, encombrants et refus de tri)
  • 3 millions m3/an de biogaz produits
  • 27 500 tonnes de CSR de qualité cimentière produites soit 117 000 MWh/an
  • 1 128 m2 de panneaux photovoltaïques pour une production de 63 MWh/an d’électricité

En amont de cette unité de valorisation des déchets résiduels, le SYMEVAD a inauguré en mars 2012 son centre de tri des emballages à Evin-Malmaison non loin d’Hénin.

Calendrier

Future Entrée du site du centre de TVME de Hénin-Beaumont

Future Entrée du site du centre de TVME de Hénin-Beaumont

  • 31 décembre 2013 : fin de l’exploitation de l’UIOM d’Hénin-Beaumont
  • Fin 2013 : début des travaux du TVME
  • 1er semestre 2014 : démantèlement de l’installation existante
  • Août 2015 : mise en route du TVME

Pour en savoir plus :