Russie : des bactéries pour synthétiser du carburant

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63235.htm

Les experts de l’Institut de recherche pour la génétique et de sélection des micro-organismes industriels, ont cultivé une souche de bacille [1] du côlon qui synthétise du butyrate sans utiliser des gènes étrangers. Le butyrate (ou acide butyrique) peut être utilisé pour générer du butanol, qui remplace complètement l’essence pour moteurs de véhicules.

Depuis peu, le biocarburant est le sujet d’une attention grandissante. Le butanol qui peut remplacer de l’essence pour véhicules est particulièrement intéressant. Malheureusement, la technologie de production de butanol est loin d’être parfaite ce qui limite son usage. Le précurseur du butanol, le butyrate, est synthétisée par la bactérie Clostridium [2] de certaines espèces. Les premières tentatives de production de biocarburants à partir de Clostridia ont déjà été effectuées à l’étranger, et les premiers brevets d’utilisation de la Clostridia et de ses gènes comme producteurs butanol ont été enregistrés.

Les chercheurs de l’Institut de recherche pour la génétique et de sélection des micro-organismes industriels ont travaillé avec le bacille du côlon sans introduire des gènes étrangers. En guise de première étape, les chercheurs ont prévu de ne pas créer de butanol souche, mais de déterminer s’il était possible d’utiliser l’Escherichia coli dans de telles fins. La sélection de producteurs de butanol est un processus à plusieurs étapes complexes. Les chercheurs ont dû introduire des mutations dans plusieurs gènes bactériens. Cela s’est traduit par une souche de synthèse de butyrate. En grandissant dans un milieu liquide propice, et avec un manque d’oxygène, la souche émet jusqu’à 1,3 g de butyrate par litre.

Les chercheurs notent que pour optimiser les conditions de la synthèse de butyrate et du butanol par des souches de bacille du côlon, une modification plus profonde et plus ciblée du génome bactérien est obligatoire.

Date : 14 avril 2010

Rédacteur : Nicolas Quene

Origine : BE Russie numéro 30 (4/05/2010) – Ambassade de France en Russie / ADIT –

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/63235.htm