Développer la filière bois-énergie dans le Pays d’Ouche

Hangar à plaquettes bocagères à St Pierre des Loges, Photo FDCUMA de Basse Normandie

Hangar à plaquettes bocagères à St Pierre des Loges, Photo FDCUMA de Basse Normandie

Au travers de son Plan Climat Énergie Territorial, le Pays d’Ouche ornais s’est engagé, en 2009, dans la mise en oeuvre d’une filière bois-énergie. Une première phase a permis de connaître le volume de bois mobilisable sur le territoire. Un gisement de 40 000 tonnes de bois par an a été recensé, il s’agit principalement de bois forestiers et bocagers.

Aujourd’hui, la filière bois énergie est structurée : la cuma Innov’61 (Coopératives d’Utilisation de Matériels Agricoles) et sa fédération organise le déchiquetage tout comme l’animation de la filière, et la SCIC Bois Bocage Energie gère la logistique et la commercialisation de 250 tonnes de bois pour l’année 2013.

Le Pays a également mis en place une opération de replantation de haies avec le concours technique de la Chambre d’Agriculture, avec le soutien du Conseil Général de l’Orne et de l’Europe. 27 km de haies ont ainsi été replantés en 4 ans.

En 2013, la Fédération des Cuma de Basse-Normandie a multiplié les actions de promotions de la filière bois-énergie sur le Pays d’Ouche. L’objectif est de faire émerger de nouveaux projets de chaufferies sur ce secteur du département de l’Orne. Un document en quatre pages, met en avant la structuration de la filière, de la replantation de haies bocagères jusqu’à l’approvisionnement en combustibles des chaufferies. Ce document décrit également trois exemples de chaufferies dans des secteurs d’activités différents, l’Industrie, l’agriculture, une collectivité.

Pour retrouvez toutes ces informations sur la plaquette, cliquer ici (Attention document en HD 30 Mo).Cuma Basse Normandie

Production de bois-énergie, étude de chaufferie, approvisionnement, la Fédération des Cuma de Basse-Normandie accompagne les porteurs de projets.