Ouverture à Melle de la bioraffinerie de seconde génération EcoEthanol

Usine Eco-Ethanol de Melle

Usine EcoEthanolLe 16 novembre 2013, Ségolène Royal, Présidente de la région Poitou-Charentes, inaugurait la toute nouvelle usine Eco-Ethanol sur la commune de Melle dans les Deux-Sèvres. Cette unité unique en France, mise en place par le groupe de recherche Valagro, développe un procédé de production de biocarburants et de molécules chimiques de 2ème génération, c’est-à-dire à partir de déchets et de résidus agricoles non alimentaires. Il constitue une alternative durable aux biocarburants de première génération, issus des plantes.

Ce procédé permet d’offrir de nouvelles sources de matières premières pour l’industrie, issus du carbone renouvelable et non du carbone fossile qui trouvent des applications dans de nombreux secteurs : biocarburants, matériaux, chimie fine, détergence et cosmétiques. Cette innovation devra permettre de produire des intermédiaires chimiques de qualité, à un coût maîtrisé, à partir de nombreuses biomasses actuellement non valorisées (pailles de blé, déchets de bois…). Plus précisément, EcoEthanol développe un procédé de conversion biochimique continu de la lignocellulose qui permet d’obtenir des sucres en C5 et C6, molécules plateformes vers la synthèse de nombreux composés chimiques issus du végétal (acide lactique, xylitol, xanthanes, etc.) ou vers la production de biocarburants de deuxième génération (éthanol). Le procédé permet d’obtenir également de la lignine de haute qualité et des composés aromatiques offrant de nombreuses voies de valorisation comme la production de polymères de spécialité dans l’industrie.application_sucres

Il s’agit d’une technologie qui illustre parfaitement les enjeux de la mutation écologique des industries :EcoEthanol

  • un procédé éco-conçu, qui présente un bilan énergétique et environnemental meilleur que la plupart des procédé concurrents ;
  • un procédé qui permet un développement industriel durable des territoires, avec l’établissement de bioraffineries à l’échelle humaine et valorisant les diverses sources de biomasse disponibles localement ;
  • des produits issus de déchets et de résidus agricoles non valorisés, en substitution aux produits de première génération issus du pétrole et de sources non renouvelables.

L’inauguration de cette usine est une concrétisation de la politique régionale pour la croissance verte initiée par la Région depuis 2004 : la Région a accordé à Eco-Ethanol une enveloppe financière de plus de 1 700 000 €.

Le pôle Valagro, porteur de ce projet, est donc maintenant composé de trois structures :

  • Créée en 1992, l’association VALAGRO Recherche est la structure historique en charge de démontrer la faisabilité scientifique au stade du laboratoire de nouveaux procédés, de nouvelles voies de synthèse, de bioproduits et de matériaux innovants. Elle est labellisée Centre de Ressources Technologiques (CRT).
  • La mission de la Société d’Economie Mixte (SEM) VALAGRO Carbone Renouvelable Poitou-Charentes est d’évaluer la faisabilité technologique, économique et environnementale des procédés. Elle participe, par son activité de recherche et par son savoir-faire, au développement économique de la Région Poitou-Charentes. Cette aide se décline en conseils scientifiques et techniques ou en véritables contrats de recherche industrielle, mais aussi en création d’unités de production et en mise à disposition de sa propriété intellectuelle qui représente près de 100 titres.
  • La vocation de la SAS EcoEthanol Poitou-Charentes est le développement industriel des procédés mis au point et brevetés par la SEM dont elle est la filiale à 100 %. Actuellement, elle assure l’industrialisation d’un procédé de production d’éthanol de seconde génération.

Atelier Eco-Ethanol à Melle

Pour en savoir plus :Logo_EcoEthanol

Frédéric DOUARD

Frédéric DOUARD : rédacteur en chef du magazine Bioénergie International, animateur du Portail francophone des bioénergies. Pour me contacter : fdouard arobase bioenergie-promotion.fr

Vous aimerez aussi...