Le groupe Gascogne renforce son activité bois-énergie

Article paru dans le Bioénergie International n°27 de octobre 2013.

La plateforme bûches et charbon de bois du groupe Gascogne à Saint-Pardoux-et-Vielvic, photo Frédéric Douard

La plateforme bûches et charbon de bois du groupe Gascogne à Saint-Pardoux-et-Vielvic, photo Frédéric Douard

Créé en 1925 au cœur de la forêt landaise, le groupe français Gascogne s’appuie sur quatre activités complémentaires et intégrées : bois, papier, sacs et produits complexes. Le groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 420 millions € en 2012, est particulièrement connu pour sa papeterie basée à Mimizan, spécialiste mondial du papier Kraft naturel non blanchi. Parmi la vingtaine de sites de production du groupe, deux d’entre eux basés en Dordogne produisent du bois-énergie. Gascogne Wood Products fabrique du charbon de bois et du bois de chauffage, et la société Forestière de Gascogne du bois déchiqueté. En effet, dans un souci d’intégration et de valorisation complète de tous ses produits, le groupe a systématiquement développé des filières pour les produits connexes de ses productions principales.

C’est ainsi que dès 1996, les chutes de sciage de châtaignier et de pin, une ressource liée à l’activité de parqueterie du groupe, sont valorisées en charbon de bois pour barbecue, sous la marque « Charbon de Bois Le Périgord ». Depuis quelques année, une autre ressource « fatale » est venue abonder les approvisionnements de la carbonisation : ce sont les taillis de châtaigniers dépérissants. En effet, de par son activité exploitation forestière, le groupe est confronté à la valorisation de milliers d’hectares de taillis de châtaigniers qui meurent depuis quelques années en Périgord, suite à des stress climatiques à répétition. Cette activité est basée sur la commune de Saint-Pardoux-et-Vielvic, à 4 km de la parqueterie de Belvès, en Dordogne.

Dans le cadre de l’exploitation forestière, Gascogne est également amené à couper du chêne de qualité médiocre ou intermédiaire, qu’il valorise en bois de chauffage, également sur le site de Saint-Pardoux. Gascogne Wood Products a investit pour cela, il y a deux ans, dans une chaîne de sciage-fendage Pinosa, qui lui sert également à préparer le taillis de châtaignier pour la carbonisation. Le bois de chauffage y est conditionné en vrac, en filets et en palettes de bois empilé, pour des partenaires distributeurs.

Un troisième combustible bois-énergie est venu enrichir l’offre Gascogne depuis 2012 …

… pour lire la suite consulter le Bioénergie International n°27 de octobre 2013.

1 réponse
  1. 7 février 2014

    […] Le groupe Gascogne renforce son activité bois-énergie […]