Un approvisionnement tendu cet automne 2013 pour les granulés de bois en France

Camion souffleur de granulés des Ets Flandre

Un hiver 2012-2013 anormalement long, des consommateurs qui commandent plus et de plus en plus tôt, des camions de livraison très sollicités en automne, une forte hausse des ventes d’appareils à granulés de bois en 2012 et en 2013 font que les délais de fourniture des granulés de bois cet automne sont tendus.

Le granulé de bois est un combustible renouvelable qui présente des performances et une qualité de combustion particulièrement élevées. Plus de 90% du granulé français est certifié. Il est issu de bois de forêts gérées durablement et contribue fortement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le confort d’usage et l’attractivité économique des solutions de chauffage au granulé de bois génèrent une très forte croissance de la demande de granulé de bois. Pour satisfaire cette demande, de nombreuses unités de production se sont construites, sont en construction ou en projet avancé. L’objectif est de maintenir l’autosuffisance en France. De 2004 à 2012, la production française est passée de 30 000 tonnes à 685 000 t. 895 000 tonnes sont prévues en 2013 et 1 250 000 tonnes en 2014.  La consommation en 2012 était de 600 000 t.

La France est un des premiers pays forestiers d’Europe et dispose de ressources considérables. La fabrication de granulé s’associe au développement de la première transformation du bois et contribue ainsi à une sylviculture durable.

L’adaptation entre l’offre et la demande de granulé est un processus continu dans lequel les acteurs de la filière gèrent au mieux les aléas du climat. L’hiver 2012-2013, particulièrement long, a généré des tensions provisoires sur les marchés, amplifiées par des changements de comportement des utilisateurs, qui achètent de plus en plus leur combustible avant la saison de chauffe. Les fabricants français de granulé de bois mettent en oeuvre les moyens nécessaires à l’approvisionnement des consommateurs. www.snpgb.fr

1 réponse
  1. 14 novembre 2013

    […] fortement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre…  Frédéric DOUARD Cliquez ici pour afficher tout l’article  Publiée le 24 Octobre 2013 sur Bio […]