À La Rochelle, EnviroCat produit un additif au biodiesel sans utiliser de mercure

EnviroCatLe premier site européen de fabrication de méthylate de sodium utilisant une éco-technologie a été inauguré à La Rochelle le 27 septembre 2013. Le méthylate de sodium est un composé principalement utilisé comme catalyseur pour la fabrication des biodiesels de 1ère et 3ème génération. Envirocat est la première alternative, en Europe, au procédé polluant au mercure.

Si le méthylate de sodium est fabriqué dans différentes zones géographiques du monde (Asie, Amérique du Sud, Amérique du Nord) avec des technologies sans mercure du type de celle utilisée par EnviroCat, les deux seules unités de fabrication en Europe (basées en Allemagne) utilisent une technologie qui provoque l’émission d’environ 50 kg de mercure chaque année.

Le site EnviroCat, sur le port de La Pallice, est composé d’un atelier de fabrication du méthylate de sodium d’une capacité annuelle de 25 000 tonnes – à comparer à un marché se situant aux alentours de 190 000 tonnes en Europe -, de deux bacs de stockage du méthanol (matière première) et d’un pipeline permettant son acheminement depuis le môle d’escale jusqu’au site.

La Rochelle a été retenue en raison, d’une part, de son port de commerce qui permet l’approvisionnement en méthanol et, d’autre part, de sa proximité avec les usines de biodiesel qui utilisent ce catalyseur: Bassens (Gironde) au sud, Montoir (Loire-Atlantique) au nord, Chalandray (Haute-Vienne) à l’est et d’autres usines en Espagne et au Portugal. Cette localisation permet ainsi d’améliorer le bilan carbone de la filière biodiesel française dont le catalyseur était le chaînon manquant. 12 emplois directs et 20 emplois indirects ont été créés auxquels il faut ajouter les 120 000 heures de travail (équivalant à 75 personnes pendant un an) que le chantier de construction a nécessité.

Méthylate de sodium, photo EnvoroCatLe projet EnviroCat a été développé par le groupe Alkaline, leader mondial et seul producteur européen de sodium métal dont l’usine de production est basée en Tarentaise (Savoie). Le Groupe Sica Atlantique, silo portuaire qui s’est développé dans la manutention de produits vrac solides et liquides et sa filiale SISP, entreprise spécialisée dans le stockage de produits liquides, ont permis sa réalisation à La Rochelle. Alkaline et Sica Atlantique détiennent respectivement 49 et 51% des parts d’EnviroCat Atlantique qui produit le méthylate de sodium pour le compte d’EnviroCat.

L’ensemble du projet représente un investissement de 14 M€. Il a été soutenu financièrement par OSEO (devenu BPI), l’ADEME, la Région Rhône-Alpes et le Conseil Général de Charente Maritime. Pour pérenniser son projet et les emplois créés, EnviroCat demande aux autorités françaises et européennes l’interdiction prochaine du procédé au mercure encore utilisé en Europe pour la fabrication du méthylate de sodium.

En savoir plus : www.envirocat.fr